Le renard et la maladie de Lyme

Rubrique

Et si la folie des humains leur retombait dessus une fois encore ? Le renard, à qui l’on attribue tant de défauts, la subit depuis des années : on en tue entre 600 000 et un million par an. Or, les renards, que l’on considère comme « nuisibles », se nourrissent de petits rongeurs qui sont d’excellents pourvoyeurs de tiques infectées par la borrélia (bactérie responsable de la maladie de Lyme). Une récente étude, menée par des chercheurs anglais sur 20 parcelles d’un hectare chacune, a permis de montrer que plus il y avait de fouines et de renards dans un endroit, moindre était le nombre de tiques infectées ! Bref, en limitant le nombre de rongeurs, les renards pourraient endiguer la propagation de la borréliose…  Ça fait réfléchir !

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 199

Découvrez nos livres santé

Mon cahier de recettes kombucha et kéfir
Les trois clés de la santé
Les points qui guérissent
Mon cahier de remèdes au bicarbonate