Frimas ou pas, pour le jardinier, l’hiver est déjà loin !

Certes, quelques grands froids sont encore possibles, mais les floraisons précoces appellent les jardiniers à préparer l’année de jardinage...

Au cours du mois de février, le tour de jardin est très utile, on y voit plus clair ! Repérez ce qui n’a pas survécu à l’hiver, les rameaux mal placés, les zones à dégager pour faire de la place aux plantations futures, les aménagements à réaliser.
Bref, prenez vos marques pour planifier vos prochains travaux !

*

=> Nettoyez les zones qui vont être mises en culture au début du printemps : enlevez les débris végétaux puis, pour aérer la terre, procédez en deux fois, à une dizaine de jours d’intervalle, en croisant le sens du travail, et terminez par un épandage de compost.

=> Désherbez « préventivement » en pratiquant le faux semis et en arrachant régulièrement les herbes indésirables. Prévoyez d’associer les espèces à cultiver en fonction de leur capacité à occuper la place pour limiter les mauvaises herbes : semez entre les rangs, entre les pieds de vos plantes, d’autres espèces à récolter, ou paillez en abondance.

=> Plantez l’ail rose, l’oignon et l’échalote.
Attention, ne mettez pas de fumier (qui favoriserait un "sol creux", empêchant les racines de se développer et facilitant l'accès des rongeurs aux oignons).
En région à climat plus doux, installez en pleine terre les laitues romaines, les topinambours.

=> En février, les jardiniers doivent faire des choix quant à la façon de semer. L'important, quelle que soit l’option adoptée, est de tenir compte de la température du sol pour que la phase de germination ne dure pas trop longtemps.

Voici quelques repères pour vous aider à choisir :

Cultures

T° moyenne de germination (1)

Carotte, chicorée, choux pommés, chou de Bruxelles, fève, navet, petit pois, persil, radis entre 5 et 10 °C
Betterave, céleri-rave, cerfeuil, épinard, laitues, mâche, oignons, panais, poireaux entre 10 et 16 °C
Aubergine, ciboulette, haricots entre 15 et 18 °C
Chou-fleur, céleri à côtes, fenouil entre 18 et 22 °C
Tomate entre 20 et 25 °C
Melon entre 25 et 30 °C


=> Ce mois-ci, semez en pleine terre, au fur et à mesure du réchauffement du sol : cerfeuil, choux, ciboulette, fèves, oignons jaunes ou rouges de garde, panais, pois… Sur la façade atlantique ou méditerranéenne, vous pouvez, sous tunnel ou voile, semer les carottes, épinards, laitues de printemps, petits pois et poireaux.

=> Semez, sous châssis froid, les légumes qui se repiquent facilement : laitues, poireaux, choux. Pour les légumes d’été, prévoyez une couche chaude et installez d’abord les céleris à côtes ou raves, chicorées frisées, choux-fleurs, puis aubergines, basilic, courgettes, piments et tomates. Autre solution : le semis en caissettes dans la maison.

=> Faites pré-germer les pommes de terre dans des clayettes au chaud et à l’abri de la lumière.

*

=> Taillez la vigne, les framboisiers et groseilliers. Pour les pêchers, attendez l’apparition des pointes roses des bourgeons pour user du sécateur, éliminez les rameaux orientés vers le centre de la couronne. Terminez la taille des fruitiers à pépins avant mi-février.

=> Aérez la terre au pied des arbres, incorporez ensuite un mélange de compost (2 à 3 pelletées/m²), de poudre de roche (1 kg/m²) et de phosphate naturel (50 g/m²) et paillez avec une première couche de compost puis une couche de paille.

=> Appliquez une pulvérisation d’huile blanche sur les pruniers, pêchers, cerisiers, abricotiers, pommiers, poiriers pour limiter les populations de pucerons, et une pulvérisation de soufre pour lutter contre les maladies fongiques (tavelure, oïdium, cloque, moniliose). Et en fin de mois, traitez l’ensemble du verger avec de la décoction de prêle diluée à 20 % pour stimuler les défenses des arbres.

*

=> Soignez votre pelouse dès la deuxième quinzaine du mois, sauf si les températures restent inférieures à 4-5 °C en journée. Arrachez les mauvaises herbes, semez sur les zones restées nues, terreautez abondamment et roulez. Scarifiez votre pelouse en fin de mois, pour dégager la base des touffes et favoriser le développement de nouvelles racines. Avant, vous aurez traité au sulfate de fer les zones envahies par la mousse.

=> Taillez en fin de mois les rosiers buissons à massifs, rabattez à 3 yeux les tiges à conserver et éliminez les brins mal placés ou présentant des nécroses ou des taches. Pour les rosiers anciens et les arbustes, éliminez les branches trop vieilles ou gênantes et raccourcissez les autres branches.

=> Rabattez les branches d’hortensias qui ont fleuri au 2/3 de leur longueur, profitez-en pour aérer le sol et ajoutez de la terre de bruyère ou de la tourbe.
=> Plantez dans les massifs, dès que le temps le permet, les vivaces rustiques et les bisannuelles. Ne négligez pas une petite protection contre le froid et contre les escargots et les limaces qui peuvent déjà être à l’affût. Pour les bulbeuses de l’été (lys, bégonias tubéreux, dahlias et canas) : mettez-les en pot dans un mélange de tourbe et de terre de jardin, et laissez-les au chaud, avec un arrosage adapté, jusqu’à la première quinzaine de mars. 

=> Semez en zone bien exposée les pois de senteur, les tagètes. Plantez les achillées, les saxifrages, les anémones du Japon. Une petite protection contre le froid ne sera pas de trop : avant d’installer les graines et les plants, incorporez à la terre du compost tamisé. Couvrez les semis avec un voile d’hivernage et paillez les plantations.

*

=> Veillez à maintenir une certaine hygrométrie, installez des surfaces évaporantes, surtout si vous chauffez au-delà de 19 °C. Éloignez les plantes d’éventuelles sources de chaleur : cheminées, radiateurs...

=> Pensez à nettoyer les feuilles pour améliorer l’absorption lumineuse et, progressivement, à partir de la fin du mois, augmentez la fréquence des arrosages.

=> Favorisez la floraison en provoquant des écarts de températures entre le jour et la nuit.

=> Rempotez toutes les plantes qui sont à l’étroit, c’est le bon moment avant le démarrage de la végétation.

Découvrez nos livres santé

Les huiles essentielles qui guérissent
Les trois clés de la santé
Faut bien mourir de quelque chose !
Mon cahier zéro déchet