L’origan

Un allié anti-infectieux
Rubrique

L’huile essentielle d’origan, que les Égyptiens utilisaient déjà pour soigner leurs infections il y a plusieurs millénaires, étonne par ses pouvoirs anti-infectieux.

Avez-vous déjà entendu parler des antibiotiques « à large spectre » ? Ce sont les traitements capables de vaincre plusieurs sortes de bactéries. L’huile essentielle d’origan en est un, naturel qui plus est. En effet, des chercheurs ont testé l’efficacité anti-bactérienne (et donc « naturellement antibiotique ») de quatre huiles essentielles (laurier, romarin, coriandre et origan) sur 25 souches différentes de bactéries.

Celle d’origan a obtenu les meilleures performances, inhibant 19 des 25 souches et montrant une bonne activité contre 4 autres. Seules 2 souches lui ont résisté.

Contre le staphylocoque doré

Le staphylocoque doré est l’ennemi n° 1 des services hospitaliers. Responsable d’infections que les traitements antibiotiques n’arrivent pas à juguler, cette redoutable bactérie est, en revanche, sensible à certaines huiles essentielles, dont l’origan ! Des chercheurs ont réalisé une étude sur des souris infectées par le staphylocoque doré. Sur 18 souris, 6 ont été traitées avec un antibiotique, 6 autres avec de l’huile essentielle d’origan et les 6 dernières n’ont pas eu de traitement. 2 des souris soignées avec l’antibiotique ont survécu, celles qui n’ont pas reçu de remède sont mortes et 3 des souris ayant reçu de l’huile essentielle d’origan ont guéri.

En pratique

Par voie interne, on peut utiliser l’huile essentielle d’origan en prévention, pour ne pas se laisser gagner par les infections, à raison d’une à deux gouttes sur un sucre ou dans un peu de miel deux à trois fois par jour. On peut aussi la prendre sous forme de capsules molles, à raison de deux à trois par jour.

Par voie externe, on peut utiliser cette huile essentielle en diffusion dans l’air ambiant pour tuer virus, bactéries et champignons, mais aussi dans le bain, en diluant 20 gouttes dans une base pour bain (ou dans une cuillerée à soupe de lait en poudre) dans la baignoire remplie d’eau chaude. Vous pouvez l’employer, en la diluant, en massages de la poitrine et du haut du dos en cas d’infections respiratoires, ou du ventre en cas de troubles digestifs : 40 gouttes pour 10 cl d’huile végétale (olive, noyau d’abricot…).

Dans vos petits plats

N’hésitez pas, non plus, à mettre de l’origan dans votre cuisine.
La plante est non seulement utile en prévention des infections, mais aide à la digestion !

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent
Mon cahier de recettes d'anniversaire pour petits poly-allergiques
Mon cahier de réflexologie plantaire
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène