J'ai testé brides-les-bains

Brides-les-Bains, c’est à la fois une station de ski et une station thermale, je n’ai testé ni l’une ni l’autre, mais plein d’autres choses !

Quand je suis arrivée à Brides-les-Bains, en octobre, ce n’était pas encore la saison du ski et, cette année, le centre thermal où ont lieu les cures conventionnées – pour mincir et soigner ses rhumatismes – avait fermé tôt dans la saison pour mieux rouvrir d’ici le printemps avec un système tout neuf d’approvisionnement en eau. Qu’à cela ne tienne, le bar à « eau soufrée » était ouvert, les papouilles du grand spa aussi… Et c’était le moment du festival annuel de cinéma, où j’ai découvert deux films superbes et d’autres très beaux (voir p. 94)…

Les soins du grand spa

Outre la station thermale, Brides-les-Bains dispose d’un grand spa dont j’ai pu tester quelques douceurs… On y pratique des modelages sous affusion :
allongée sous une fine pluie d’eau thermale, j’ai savouré le massage, d’autant que j’avais mis mes mollets à rude épreuve le matin et je suis certaine que c’est grâce à ce soin que je n’ai pas eu de courbatures ! J’ai aussi vaincu ma peur de la douche à jet, vous savez, ce long couloir au bout duquel vous vous offrez à une sorte de « lance à eau ». Je l’avoue, rien que l’idée me terrorisait… J’ai confié ma peur à mon « aspergeuse »… qui n’avait pas l’air d’une tortionnaire et qui a manié le jet avec une grande délicatesse. À l’intérieur des paumes de main, c’est même délicieux. Sur les cuisses, beaucoup moins, mais très supportable. Une hydrothérapeute m’a confié que c’était un des soins préférés des personnes souffrant d’un surpoids important. Autre soin proposé dans ce lieu, le bain jet massant. Vous êtes dans une baignoire remplie d’eau thermale et on vous masse avec une douchette, sous l’eau, c’est très agréable. Et puis, surprise, un enveloppement d’algues (bretonnes) sur un lit à eau avec une musique relaxante pendant 20 minutes. Alors, évidemment, on n’enchaîne pas tous ces soins le même après-midi ; généralement, les cures proposent trois soins par jour, ou bien deux soins et une « activité physique ». Pour moi, ce fut l’aquagym guidée par une prof dynamique avec laquelle j’ai essayé les nombreux appareils de musculation immergés. Dans une grande salle feutrée, d’autres personnes s’adonnent à des cours collectifs encadrés : toute la journée se succèdent les séances de Pilates, étirements, cardio-tonic, proprioception, rela­xation, renforcement musculaire, yoga…

*

Une offre cohérente

En plus des activités physiques et soins au spa, dont les tarifs varient selon les forfaits, et qui peuvent être « à la carte » ou compris dans les différentes cures, la ville de Brides propose à ses visiteurs de nombreuses activités annexes gratuites. J’ai participé ainsi à une petite randonnée guidée sur les hauteurs du village et à une séance de do-in, intéressante technique d’automassage. De nombreuses autres pratiques sont proposées, ainsi que des conférences, en particulier axées sur les sujets liés au surpoids, préoccupation qui amène de nombreux curistes à fréquenter cette station. Dans ce village, tout le monde semble se connaître et a l’habitude de travailler ensemble. Il faut dire aussi que bien des activités sont rassemblées autour de la mairie, bâtiment qui accueille également les deux salles de cinéma où a lieu chaque année un festival du film francophone : pendant 4 jours, une vingtaine de projections d’avant-premières et de films primés à Angoulême, sous la houlette du producteur-acteur Dominique Besnehard.

Et du VTT

Lors de mon petit séjour, j’ai eu la chance de découvrir les joies du VTT à assistance électrique entre Méribel et Courchevel, au col de la Loze. C’était l’époque sans neige et sans touristes, le calme de la montagne, les dernières myrtilles de la saison et les rencontres fortuites avec quelques marmottes avant leur hibernation. Si vous avez l’occasion de tester le bonheur de grimper les côtes sans mal grâce à l’assistance (mais on pédale quand même !), n’hésitez pas.

*

Pour découvrir tout ce qui se pratique à Brides-les-Bains, consultez le site www.brides-les-bains.com.

Deux films à ne pas manquer

Parmi les films à l’affiche, je vous conseille vivement les deux suivants, bouleversants :

*Les Éblouis, de Sarah Suco

(sortie en salles : 20 novembre 2019).
C’est l’histoire de Camille, une fille de 12 ans passionnée de cirque qui a deux petits frère et sœur et dont les parents décident d’intégrer une communauté catholique, y entraînant toute la famille. Prisonnière d’un mode de vie intégriste, Camille mène un combat pour faire entendre raison à ses parents, fuir l’emprise de cette secte, en sortir et sauver son frère et sa sœur. Cette histoire, tirée de la propre vie de l’actrice/réalisatrice Sarah Suco, est interprétée par des acteurs très convaincants, enfants comme adultes.

 

*La dernière vie de Simon, de Léo Karmann

(sortie en salles : février 2020), un film qu’aimeront sans aucun doute les fans de Spielberg ! Simon, 8 ans, est orphelin et il est doté d’un pouvoir secret : il est capable de prendre l’apparence de chaque personne qu’il a déjà touchée. Il rêve de trouver une famille et rencontre Thomas et Camille, frère et sœur. Ils deviennent amis et Simon est invité chez eux un week-end. Un pacte est scellé. Il faut aller voir ce film magique porté par des acteurs magnifiques.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de tisanes
Mon cahier de lithothérapie
D’ici et d’ailleurs, les épices qui guérissent
Mon cahier des Fleurs de Bach