Gare aux orties !

Chez certains chiens, une simple promenade dans un terrain couvert d'orties peut entraîner une accélération de la fréquence respiratoire et cardiaque, des contractions musculaires, une hypersalivation et une fièvre supérieure à 40 °C.

En cause : les poils d'ortie qui, en pénétrant dans la peau, injectent un cocktail de substances à l'origine de ces effets.

À faire si cela arrive : le laver, le montrer au vétérinaire et ne plus l'emmener fréquenter les orties ! (Source : Lignées Élevage).

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Cuisiner autrement en automne
Mon cahier d’Homéopathie personnalisée
Bourdonnements et autres maux d’oreilles
Dépression. Le mensonge des antidépresseurs... et les vraies pistes de guérison