Faites vous-même, tuteurs et ombrières !

Vos plantes ont besoin de votre aide...
Rubrique

Ce mois-ci, je vous donne plein d'idées pour aider vos plantes à pousser et les protéger du soleil brûlant et du vent.

Le mois dernier, je vous ai parlé des oyas. Grâce à eux vos plantes n'auront plus jamais soif... Ce mois-ci, je vais vous expliquer comment fabriquer tuteurs et ombrières, utiles au jardin, vraiment jolis et pas chers du tout ! 

Les tuteurs 

On en trouve de toutes les formes, de toutes les couleurs et de toutes les matières, de la plus pure à la moins écologique. Mais comme nous on aime la nature et aussi notre jardin, on va utiliser uniquement des matériaux qui durent dans le temps ou qui se dégradent naturellement et complètement, sans laisser de résidus derrière eux.

Matériaux

♦ Le bois

Super facile à travailler, c'est son avantage premier, et il est, en plus, facile à trouver. On va aller se chercher des branchages plus ou moins gros, et plutôt verts, pour éviter qu'ils soient trop fragiles. Les meilleurs et les plus souples sont l'osier qu'on trouve dans les marais ou près de l'eau, le saule ou le noisetier qu'on trouve partout. Pour les piquets, on va choisir du bois plus dur, comme le châtaignier par exemple, pour ne citer que lui.

♦ Le bambou

Si vous n'en avez pas dans votre jardin, regardez un peu autour de vous et vous allez bien trouver quelqu'un qui a eu le bonheur d'en planter un pied un jour et qui aujourd'hui se retrouve avec une bambouseraie (légèrement envahissante !)… Ce quelqu'un vous verra donc comme un sauveur quand vous lui expliquerez que vous venez couper du bambou chez lui… ou l'art de se faire bien voir sans en avoir l'air !

Bon, il est moins facile à travailler (moins souple) et à couper à cause de ses fibres, mais très durable dans le temps, et là aussi on en trouve de toutes les tailles. Son grand avantage : il est facile à monter en structure grâce à ses nœuds réguliers, les attaches tiennent très bien.

♦ Le métal

De récup' évidemment ! 

Du grillage, des piquets, du fil de fer plus ou moins gros et même des fils barbelés si on veut, du plus bel effet ! Par contre, il est IMPÉRATIF d'utiliser des gants adaptés !

La fabrication 

Bien sûr, on adaptera la hauteur des tuteurs à la hauteur finale des plantes adultes, il ne faut pas oublier qu'elles vont grimper et s'installer tout autour et finir par recouvrir la totalité du tuteur.

Tuteur en tente 

On peut le faire en bois vert, en bambou ou même en métal. Planter les tuteurs dans la terre en rond, autour de la plante, réunir les extrémités et les nouer ensemble. On peut poser un joli pot à l'envers dessus ou un élément de vaisselle ancienne émaillée (pichet, soupière, saucière…). Tout dépendra de la grosseur et hauteur des tuteurs.

Tuteur en carrés ou en triangle 

Planter 4 piquets autour de la plante et poser en travers des branchages de manière aléatoire, les maintenir avec des ficelles solides ou des fils de fer. C'est super joli si on trouve des branchages un peu tortueux (photo 1).

*

Tuteur en spirale 

Trouver de gros ressorts en métal de type spirale de matelas et les poser autour de la plante. Pour les fixer au sol, prendre des morceaux de fil de fer de petit diamètre, les plier en U et les planter dans le sol en chevauchant la base du ressort.

Tuteur pour pot  

Pour les plantes grimpantes en pot, on peut se fabriquer de jolis tuteurs en fil de fer (recouvert de raphia ou de ficelle) avec plein de motifs qui nous inspirent, d'arabesques, laissez votre imagination galoper et vous verrez que plein de modèles plus ou moins grands viendront rapidement égayer votre jardin et votre terrasse.

Tuteur arcade

On peut fabriquer des échelles en bambou et les fixer ainsi : deux de chaque côté debout et une autre par dessus, qu'on fixera aux autres solidement. On peut le transformer en ombrière en rajoutant un joli tissu qu'on enroule autour d'un bambou de manière à ce qu'il tienne mieux au vent (photo 2).

*

Tuteur à 2 pentes :

Disposer parallèlement des piquets en bois ou en bambou (le bambou est moins lourd, donc plus facilement amovible et déplaçable, mais plus fragile au vent) à intervalles réguliers, puis les croiser à angle droit avec d'autres piquets, et fixer avec des fils de fer ou des ficelles. Faire un autre panneau identique. Les poser inclinés l'un contre l'autre, croiser les piquets en haut et les fixer avec fil de fer ou ficelle. Poser un piquet à plat sur ces croisements que l'on fixera de la même façon. Au besoin, si le vent est fort, planter des petits piquets au pied et les fixer solidement. On peut le transformer facilement en ombrière en posant un tissu ou des canisses dessus (photo 3).

*

Les ombrières

Elles font gagner 2-3 °C, c'est peu, mais ça fait souvent la différence.  
On peut en fabriquer de toutes sortes et de toutes matières !

La protection est à installer du côté où le soleil tape le plus fort, en plein milieu d'après-midi l'été, en plan droit ou incliné selon l'exposition. 

Pour identifier les végétaux

Si on a un grand jardin ou une mémoire de poisson rouge, on peut noter le nom (commun, voire latin si on aime la précision) de la plante. 

► Petite bouteille en verre avec un papier enroulé à l'intérieur sur lequel on note le nom en gros.

► Nom des végétaux gravé sur le piquet en bois ou en bambou du tuteur ou de l'ombrière. Ça évite au feutre de s'effacer, c'est très écolo et c'est du plus bel effet !

► Nom écrit sur un minuscule pot en terre cuite suspendu sur le tuteur, l'ombrière ou la plante.

► De la même façon, on peut écrire sur un morceau de pot cassé, y faire un trou à la perceuse (tout doucement pour éviter de le casser) et y mettre une ficelle de chanvre ou de lin, ou le poser à même le sol.

► En Bretagne, c'est facile, il y a des morceaux d'ardoise partout et, avec un feutre blanc, c'est superbe !

Et n'oubliez pas, si vous avez des questions : lateliereconaturel.net, 

Bien chaleureusement

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de réflexologie plantaire
Mon cahier de sorcière pour devenir immortel.le
Les massages aux huiles essentielles qui guérissent
Mon cahier pour mieux voir sans lunettes