Jérémy Bordes - Praticien en médecine chinoise

Chaque mois, nous partons à la rencontre d’un ou d’une thérapeute. Aujourd’hui, conversation avec Jérémy Bordes, praticien en médecine chinoise, acupuncture, reiki et massages à Versailles.

Rebelle-Santé : Comment êtes-vous devenu spécialiste en médecine chinoise, reiki, massages ?

Jérémy Bordes : Quand j’étais au collège, mes parents ont eu de graves problèmes de santé. L’un et l’autre, la même année. Ma mère a eu des hernies discales au point de la rendre hémiplégique, mon père, un staphylocoque doré du cuir chevelu qui attaquait son crâne. En France, aucun médecin ne proposait de solution et tous disaient « Trop tard ». Mes parents se sont alors rendus à l’étranger pour profiter de thérapies expérimentales, mais là encore sans résultat. Finalement, un proche leur a suggéré d’aller voir un magnétiseur. 

Très vite, ma mère été soulagée et a retrouvé l’usage total de ses membres. Mon père s’est débarrassé de son staphylocoque en quelques semaines ; il n’en reste que quelques stigmates. Étant surpris, je me suis dit : ou tu fais semblant de ne rien voir, ou tu creuses. J’ai donc suivi une formation de massage tibétain auprès d’un médecin traditionnel tibétain. Puis une autre de Reiki, ayant appris plus tard que le magnétiseur de mes parents était praticien Reiki.

Vous étiez si jeune ! Vous songiez déjà à en faire votre métier ?

Oui, j’avais 13/14 ans durant l’histoire de mes parents, et j’ai commencé mes formations avant 18 ans. Je me destinais à une carrière commerciale et, à côté, j’apprenais à aider mes proches. Peu à peu, l’idée d’en vivre me plaisait. Alors, j’ai fait une formation en Médecine Traditionnelle Chinoise pour asseoir mes bases. Avec la MTC, j’ai un outil complet pour appréhender une personne dans sa globalité, physique, mentale et énergétique.

Vous utilisez tous les outils de la médecine chinoise ?

J’ai surtout développé la partie acupuncture, majeure dans ma pratique. Et aussi, la diététique chinoise, car les aliments sont très importants dans le processus de soin. En fonction de la situation, ils peuvent aggraver ou améliorer les symptômes. Cependant, certaines personnes rechignent à modifier leurs habitudes alimentaires, et comme chacun fait ce qu’il veut, je n’insiste pas.

J’utilise peu la pharmacopée chinoise car c’est un coût supplémentaire pour le patient, qui n’est pas négligeable. Les plantes se commandent essentiellement sous forme de poudre sur internet, donc zéro traçabilité et des doutes sur la qualité. En revanche, je conseille certaines plantes courantes d’ici, comme la lavande ou le pissenlit en cas de stress et d'anxiété, ou le gingembre en cas de vide de yang, de froid, etc.

Quel succès dans votre pratique vous a le plus marqué ?

Une personne souffrait de maux de tête récurrents, avec départ sous-orbital, qui lui prenaient tout le crâne. Elle avait mal depuis longtemps, or c’est parti en quelques séances ! C’est la force de la MTC. Je pense aussi à ce malade traité pour problèmes respiratoires chroniques, sous traitement médical lourd : la MTC l’a aidé à soulager ses symptômes et à mieux supporter ses médicaments aux nombreux effets secondaires (forte sudation, vertiges, troubles de la vision, maux de tête, fatigue). Mais tout ne se passe pas aussi bien, ni aussi vite. La rapidité du résultat dépend du symptôme, de la personne, son style de vie, son environnement, si son problème est dans le Li (chronique ou profond) ou dans le Biao (récent et superficiel). Deux personnes avec les mêmes symptômes, donc, ne s’en débarrasseront pas à la même vitesse. Souvent, au bout de
4 séances, on constate une nette amélioration et pas forcément sur le symptôme principal. Par exemple, si vous venez pour des maux de tête mais qu’en même temps vous souffrez d’insomnie ponctuée de « pipis fréquents » la nuit, l’acupuncture va peut-être soulager d’abord l’insomnie. Car les choses sont souvent liées.

À quoi sont dus les éventuels échecs ?

Il y en a aussi, bien sûr. J’identifie 3 causes. 

La médecine chinoise ne peut rien pour certaines personnes, elle est trop « douce » pour résumer. On indique au corps ce que l’on veut en travaillant certains points énergétiques « mets du yin ici, déplace du yang là ». Parfois, c’est insuffisant. Le patient se sent un peu mieux au quotidien, mais pour moi c’est un échec (certes relatif) car il n’a pas atteint son objectif. 

Il arrive que certains patients s’identifient à leur maladie, et s’enfuient dès qu’ils commencent à aller mieux. Il y a eu le cas d’une femme assez âgée venue me voir pour des nausées, un gros dossier médical sous le bras en disant « j’ai déjà consulté tous ces médecins et thérapeutes, aucun ne m’a aidée ». Effectivement, elle a arrêté de venir quand ses nausées se sont atténuées, car cette souffrance est de type mentale. Il faut, dans ce cas-là, un suivi psychologique. Très fréquemment d’ailleurs, je conseille à mes patients de suivre en parallèle une thérapie avec un psy, nous sommes très complémentaires. 

Ou alors j’ai mal fait mon travail, posé le mauvais bilan-énergétique. Je me souviens de cette femme irritable : son mari m’avait appelé pour me dire qu’après mon intervention, c’était encore pire ! J’avais accentué le trouble en me trompant, mais c’était aussi une piste indiquant que nous étions sur la voie. La séance suivante, j’ai rectifié le tir et tout s’est mieux passé.

Êtes-vous particulièrement réceptif à certains aspects (enfants, femmes, sportifs, troubles émotionnels…) ?

J’aime travailler avec les sportifs, car je le suis moi-même (musculation, marche rapide et vélo), donc je comprends leurs attentes. Ils n’ont pas peur d’avoir mal, alors on peut se lancer dans des massages très puissants, techniques, appuyés, pour d’excellents résultats. Je préfère travailler avec un but thérapeutique, en sentant bien les différents tissus, que de seulement masser pour un bien-être.

Des projets pour l’année 2020 ?

Oui ! Je vais me former en hypnothérapie, de manière à pouvoir traiter l’anxiété et la nervosité autrement que ne le fait la médecine chinoise.

*
Jérémy Bordes sur Médoucine

Pour trouver votre thérapeute :

*
Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier d’Homéopathie personnalisée
Les clés de l'alimentation santé
Les aliments qui guérissent (Poche)
Mon cahier de recettes aux huiles essentielles