Baisse de l’audition : une piste intéressante

Rubrique

Avant de rencontrer des personnes ayant « rééduqué » leur vue et pouvant se passer de lunettes alors qu’elles en portaient depuis des années, on a bien du mal à croire possible de « recouvrer » la vue… Pour l’ouïe, difficile d'imaginer des atteintes réversibles. Les pertes auditives semblaient jusqu’ici définitives. Pourtant, des chercheurs

de l'Université du Maryland viennent de découvrir que la baisse d'acuité auditive n'était pas forcément inéluctable. En effet, nous avons toujours cru que les cellules ciliées, qui tapissent la cochlée (dans l’oreille interne), s’usaient et disparaissaient définitivement au fil des années. Tout comme on a longtemps cru que les neurones ne « repoussaient » pas.

Pourtant, rien n’est si simple et les scientifiques ont identifié une protéine qui pourrait, justement, activer le développement de nouvelles cellules ciliées. Cette protéine, nommée GFI1, permet aux cellules embryonnaires de se spécialiser en cellules ciliées. Les chercheurs espèrent que cette piste mènera vers de nouvelles techniques de régénération de l’audition. Quand on mesure les dégâts liés à la perte auditive, on croise les doigts et on y croit avec eux !

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet
Problèmes circulatoires : les prescriptions du Dr Valnet
Ma bible de la phytothérapie
Mon manuel de lithothérapie