Le chèvrefeuille d’hiver

J'ai descendu dans mon jardin...
Rubrique

Chèvrefeuille plein de grâce,
Ton odeur subtile et grasse
Évoque au fond de mon cœur
La brune rose et légère
Qui jadis me fut si chère
Et ne me tint pas rigueur. (...)
Le chèvrefeuille
d’Émile Blémont

Nom commun : chèvrefeuille d’hiver.
Genre et espèces : Lonicera fragrantissima.
Famille : CAPRIFOLIACEAE : petits arbres, arbustes ou lianes ; feuilles opposées ; fleurs en grappe ou en panicule ; corolle régulière ou à 2 lèvres ; fruit : en général une baie.
Origine : Chine.

*

⇒ Cet arbuste étalé de 2 à 2,5 m de haut et 3 m de large est un chèvrefeuille qui a perdu son caractère caprin, ni ne grimpe, ni ne saute. C’est un beau buisson aux branches souples et retombantes. 

⇒ Les feuilles sont opposées, ovales, de couleur vert-foncé dessus et bleu-vert au revers. Les jeunes feuilles peuvent avoir les bords légèrement piquants. Selon les climats, le feuillage peut être semi-persistant (dans les régions aux hivers doux) ou caduc (dans les régions aux hivers froids).

*

⇒ Les petites fleurs de couleur blanc-crème s’épanouissent du mois de décembre au mois de mars. Elles apparaissent par petits groupes de deux à l’aisselle des futures feuilles qui ne surgiront qu’en fin de floraison. La corolle à 2 lèvres est tubulaire, 4 pétales soudés entre eux pour la lèvre supérieure, un seul pour la lèvre inférieure.

*

⇒ Le parfum très puissant des fleurs rappelle, pour certains, le jasmin et les fruits. Il s’exprime plus fortement en fin de journée. Les fleurs sont nectarifères et mellifères, une manne pour les insectes et les abeilles en cette période d’hiver.

*

⇒ Les baies rouges collées deux à deux, matures à la fin du printemps et en début d’été, font le délice des oiseaux. Elles ne sont pas comestibles pour les humains, car vomitives.

*

 

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Trucs et astuces de santé
Champignons Comestibles
Les 3 clés de la santé
Mon cahier de bien-être des 4 saisons