Vivre, c’est créer !

Rubrique

À nouvelle année, nouvelles énergies, et quelle meilleure idée qu’en profiter pour nous mettre à l’œuvre de création du nouveau monde que nous souhaitons ? Tout devient possible lorsqu’on se donne le droit de développer sa propre créativité. 

Le corps-esprit est une terre fertile qu’il revient à chacun de cultiver et de soigner. Parmi les racines de bien implantées en cette terre sommeillent au plus profond de l’être celles du pouvoir créateur. Ce pouvoir, nous l’avons tous, mais bien souvent nous l’ignorons alors qu’il suffit de le reconnaître pour qu’il soit activé, prêt à suivre les directives de nos plus beaux élans. La créativité fait partie du projet de vie de chacun puisque la vie qui nous anime est d’essence créatrice, il est de ce fait naturel de s’y intéresser de plus près. 

Croire en soi

S’accorder le privilège de la confiance en soi est le premier pas que l’on fait vers le bonheur quand on libère en soi le pouvoir créateur. L’un ne va pas sans l’autre puisqu’en essence, la créativité est le moteur du développement de la confiance en soi et pas seulement. Créer stimule une qualité souvent bien négligée et pourtant tellement utile : la patience. La manière dont nous conduisons notre existence est l’œuvre qui nous est proposée de réaliser par l’énergie de la vie et cela nous demande beaucoup de patience envers nous-même, les autres et toutes les conditions qui se présentent. 

Quel plan à suivre pour la bonne marche de création de cette œuvre ?

• Savoir que l’on entreprend un minutieux travail sur un long parcours,

• Qu’il nous faut le poursuivre jusqu’à l’aboutissement et que nous ne devons pas nous laisser figer par les doutes sur nos capacités et la peur de ne pas y arriver. En cours de route, nous devrons certainement modifier les ébauches de l’œuvre et même avoir le courage de tout reprendre à zéro s’il n’y a pas conformité avec les élaborations initiales.

Libérer sa créativité

On n’apprend pas à devenir créatif, on s’accorde à soi-même le droit de l’être. La faculté de créer provient tout autant du cœur, de l’esprit et du corps qui possèdent, en leurs expressions conjointes, les moyens de réaliser le projet engagé dans la peinture, la sculpture, l’écriture, la danse ou la musique. En laissant jaillir nos plus belles aspirations, nous pouvons tous arriver à extraire de notre être des merveilles de créativité. Deux victoires sont alors remportées par l’acquisition de la confiance en soi et la qualité de patience.

Comment procéder ?

En tant qu’expérience spirituelle, la créativité nous amène au plus beau, au plus grand et au plus lumineux en nous-même. Le pouvoir créatif dont il est ici question ne relève pas de l’intelligence ni même des connaissances, il n’y a rien de mental en lui. Il prend sa source dans le cœur avant d’apparaître comme une évidence à l’esprit. À noter que le premier bienfait de l’exercice du pouvoir créatif est l’enseignement du lâcher-prise. En fait, la créativité vous propose de laisser parler vos rêves dessinés par le corps qui danse, écrits par les pensées qui se posent, chantés par la musique ou par la voix qui s’élève. Il n’est pas de meilleur choix créatif qu’un autre, tous ont la même importance. 

Un chemin de sagesse

Venue de l’intuition, la créativité révèle une guidance intérieure adaptée aux besoins de chacun. Notre sagesse profonde a beaucoup de choses à nous transmettre, mais la difficulté de réceptivité est que l’on a perdu l’attrait de cette écoute, préférant entendre les bavardages futiles du mental. Si nous voulons nous montrer créatifs, il va falloir nous entraîner.

Exercice

Dès le matin et de préférence avant toute autre occupation, prendre un petit cahier que l’on se sera procuré, neuf et joli de préférence, et auquel on aura donné le titre de « Mes Créations ». Et là, chaque jour, établissez un rendez-vous avec vous-même en toute intimité. En ouverture de chapitre, vous noterez : “Qu’est-ce que j’ai à me dire ?” À la ligne et sans rien préparer, sans rien mentaliser, vous laisserez votre stylo courir sur le papier.

Ces écrits du matin vous renseigneront mieux que tout sur les questions que vous vous posez par rapport à vous-même. C’est une démarche intérieure qui demande que vous n’accordiez pas d’intérêt aux suggestions de votre mental qui peut avoir tendance à vous décourager. Ne l’écoutez pas et laissez plutôt parler votre intuition sans les interférences de l’ego. Gardez confiance !

Tout ce que vous allez vous dire en ces instants de confidences personnelles sera ce que vous avez besoin d’entendre et de savoir à votre propos. C’est une expérience inestimable, mais pour qu’elle vous soit durablement profitable, vous allez devoir la reproduire sur une durée indéterminée et de manière très régulière. En faisant de la sorte, vous trouverez des réponses à vos questions, des renseignements sur vos comportements et donc de précieuses indications de progression vers le meilleur en vous.

Il n’y a que ceux qui ne font rien dont la vie se montre vide de sens. 

Alors à vos cahiers !

Méditer c’est créer

En cette période difficile à vivre, la méditation suivante vous invite à venir puiser dans vos ressources intérieures tous les éléments nécessaires à votre bien-être.

Des vents de turbulences bousculent et ravagent le monde, ce n’est pas le moment de craquer ! Témoins de ces bouleversements, nous avons le devoir de nous préserver de la peur en ne cédant d’aucune façon aux pressions ambiantes. Appliquons-nous plutôt à créer le nouveau monde que secrètement nous souhaitons. Tout en réfléchissant à cela, préparez-vous à passer mentalement à l’action et ne doutez surtout pas du pouvoir créateur de votre esprit.

À lire :

*Libérez votre créativité
De Julia Cameron
Aux éditions J’ai Lu
7,60 € en Poche.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les savoureuses recettes d'Anaïs Dufourneau
Mon cahier de Sylvothérapie
Mon cahier d'homéopathie
Vos ordonnances naturelles