Cellulite : adieu peau d’orange !

Comment se débarrasser enfin de cette vilaine peau d’orange, qui se voit encore plus lorsqu’on n’est pas en surpoids ? C’est en fait assez facile… à condition de s’appeler Constance !

La cellulite est l’art, quasi exclusivement féminin, de stocker de l’eau ou du gras (ou les deux) sur des zones bien précises du corps, en surface. Fesses, cuisses, genoux, ventre, bras : les régions à cellulite sont clairement définies et n’ont rien de commun avec le surpoids, puisque même les femmes minces voire maigres peuvent en avoir. Et ça se voit encore plus. Outre la malédiction hormonale, la sédentarité est le plus grand facteur de développement de cette chère cellulite. Autant dire que ces derniers mois, elle s’en est donnée à cœur joie entre le confinement, le couvre-feu ou encore le télétravail, tous poussant à l’inactivité physique.

Face à cette offensive de l’ennemi, l’extension du domaine de la lutte ne change rien aux armes efficaces pour le faire reculer. Que votre cellulite soit graisseuse (généralement accompagnée de surpoids), aqueuse (donc associée à la rétention d’eau) ou fibreuse (incrustée depuis des lustres et évoluant sur une peau abîmée par un problème de collagène), il faut l’agacer pour la déloger. Bouger en milieu hostile (aquatique) reste un must, mais il s’agit aussi de travailler le renforcement musculaire et la circulation veineuse « du bas » pour relancer l’évacuation des déchets. Car la cellulite, ce n’est rien d’autre que des détritus abandonnés sur place par un service de nettoyage un peu paresseux !

Mon programme anticellulite

1 - Marche active ou running dans l’eau

Le jogging dans l’eau (piscine, mer) est ce qu’il y a de plus efficace. Pareil pour le vélo aquatique ou tout ce qui est super actif en milieu aqueux. La nage avec palmes est aussi intéressante. Seule contrainte : se remuer fort (pas de l’aquagym tranquille…) ET pratiquer avec ténacité, au moins deux fois par semaine pour un résultat spectaculaire. L’avantage : on peut faire à peu près n’importe quel mouvement du moment que c’est fort et rapide, car c’est finalement le massage des tourbillons d’eau associé à la chaleur musculaire qui aboutit au miracle. Piscine fermée pour cause de Covid ? Si vous le pouvez, courez ou marchez très vite dans la mer, quitte à porter une combinaison en néoprène. C’est vivifiant, exaltant… et gratuit !

*

2 - Le squat spécial peau d’orange

Vous connaissez peut-être le principe : cet exercice renforce et assouplit le bas du corps (jambes, fesses, mais aussi dos…) sans abîmer les articulations. À condition de bien le faire ! Debout, jambes légèrement écartées, dos droit, « asseyez-vous » en pliant lentement les genoux, bras aux hanches pour un bon équilibre. Une fois la position la plus assise possible, soulevez les talons pour faire porter le poids du corps sur les orteils. Baissez-les et remontez-les une dizaine de fois tout en respirant tranquillement, puis relâchez. Dans l’idéal, à faire chaque jour.

*

Évitez cet exercice si vous avez mal aux genoux ou à une cheville.

3 - Le pédalo-chevilles, super veineux  

Allongée sur le dos, mains plaquées par terre, levez les jambes quasi à la verticale, et pédalez. Foncez ! Vite, fort, orteils bien vers le plafond (flex). Faites 3 séries de 30 pédalages, et terminez chacune par des rotations des chevilles. Là encore, dans l’idéal, répétez l’exercice chaque jour. 

*

 

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les savoureuses recettes d'Anaïs Dufourneau
Mon cahier de Sylvothérapie
Mon cahier d'homéopathie
Vos ordonnances naturelles