Covid et surfaces : des contaminations très rares

Rubrique

Dans un hôpital du New Jersey, une centaine de tests de surface ont été réalisés dans les salles d'attente, les zones de soins, les salles de bains, au niveau des sols, sur les parois et boutons d'ascenseurs, les portes et les salles d'examen, le matériel informatique, les dispositifs médicaux, les armoires à pharmacie, les chariots à linge, etc., y compris dans les salles de soins consacrées aux patients contaminés par le Sars-Cov-2.

Résultats : 0,5 % de tests positifs seulement. Souvenez-vous il y a un an, on laissait les courses en quarantaine, les chaussures à l’extérieur, on désinfectait au maximum… On sait aujourd’hui que ce sont avant tout les gouttelettes de salive qui diffusent le virus.

Pour Emmanuel Godman, professeur de microbiologie à l'Université de Rutgers dans le New Jersey, le risque de contamination par objets infectés est « non significatif, même pas mesurable » (Source : The Lancet).

Mots-clés

Découvrez nos livres santé

Le Guide du thé vert, plante de la minceur
Agenda de la sagesse 2021
Fabriquer des produits ménagers naturels
Maux de bouche, aphtes, gingivite...