Une douleur sourde au niveau d’un rein

Et si c'était une pyélonéphrite ?
Rubrique

Une fièvre élevée, une douleur dans le côté du dos, le tout dans un contexte de brûlures urinaires… Il n’en faut pas beaucoup plus pour suspecter une pyélonéphrite, autrement dit une infection d’un rein.

Une femme sur trois développera une infection urinaire au cours de sa vie. Et parmi elles, certaines souffriront d’une pyélonéphrite aiguë, une soudaine infection du rein ou des voies excrétrices rénales, le plus souvent à droite. Cette pathologie doit être traitée rapidement pour ne pas risquer la destruction du tissu rénal ou une septicémie, synonyme d’insuffisance rénale dans le premier cas, ou de choc septique dans le second avec un risque d’arrêt cardiaque.

Femmes jeunes surtout

Dans la plupart des cas, la maladie touche plutôt les femmes entre 18 et 30 ans, enceintes parfois, et sujettes aux infections urinaires pour la plupart. Chez l’homme (7 % des cas), elle est souvent le fait d’une infection prostatique ou d’anomalie des voies excrétrices. Enfin, l’âge avancé (au-delà de 75 ans), une immunodépression (cancer, VIH…) ou un diabète constituent des facteurs de risque d’infection rénale.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Découvrez nos livres santé

Et si vous faisiez tout vous-même?
Cuisiner autrement en automne
Mon cahier de lithothérapie
Quelle contraception choisir ?