E466 : vos intestins trinquent

Rubrique

La carboxyméthylcellulose ou CMC est un gel synthétique utilisé comme additif alimentaire dans de nombreux aliments comme "agent de texture". Épaississant, gélifiant, agent d’enrobage, stabilisant, c’est un additif multifonction. En 2015 déjà, une étude avait montré qu’associée au polysorbate (E433), la CMC malmenait la flore intestinale et amplifiait l’inflammation chronique du côlon. La CMC étant de plus en plus largement utilisée dans l’agro-alimentaire depuis les années 1960, des chercheurs de l’Inserm, Benoît Chassaing et son équipe de l’Institut Cochin à Paris, ont mené un essai clinique pour évaluer l’impact de la consommation de CMC sur la flore intestinale. Ils ont recruté pour cela des volontaires sains qu’ils ont divisés en deux groupes : l’un des deux suivait un régime alimentaire sans additif, l’autre un régime identique supplémenté en CMC. L’essai a duré 15 jours. Dans le groupe prenant la CMC, les participants étaient davantage sujets à des douleurs abdominales et des ballonnements et, surtout, la composition de leur microbiote intestinal avait changé : certaines espèces de bactéries connues pour leurs bienfaits avaient quasiment disparu et la "biodiversité" si importante des bactéries était mise à mal. Par ailleurs, les coloscopies ont montré que chez certains consommateurs de CMC, les bactéries intestinales réagissaient en se localisant tout près des parois de l’intestin, une caractéristique observée dans les maladies inflammatoires de l’intestin et le diabète de type 2. Certaines personnes semblent donc plus sensibles aux effets néfastes de l’additif. Quoi qu’il en soit, cela encourage à choisir une alimentation la plus naturelle possible, de saison, avec le moins de transformations et d’additifs, et donc à éviter à tout prix l’alimentation industrielle.

Découvrez nos livres santé

Mon cahier de sorcière guérisseuse
Mon cahier des Fleurs de Bach
Fabriquer des produits ménagers naturels
Maux de bouche, aphtes, gingivite...