Sciatique - Les exercices qui soulagent

Ça picote, ça lance, ça gêne, ça tire... La sciatique est aussi répandue qu’handicapante. Et si certains exercices pouvaient soulager ou prévenir ? On essaye !

Le nerf sciatique comprimé ou enflammé, quelle tannée ! Tel un coup de poignard, la douleur se déclenche brusquement dans le bas du dos, pour dégringoler le long du trajet nerveux jusqu’à la cheville et même aux orteils. Le chemin passe soit derrière la jambe, soit devant. La névralgie du nerf sciatique se déclenche souvent à cause d’une hernie discale qui vient irriter le nerf suite à un effort physique inhabituel, comme porter une table trop lourde. On croit qu’elle impose le repos complet. C’est vrai sur le moment, mais ensuite, c’est tout le contraire ! À condition express de n’être ni en crise (forte douleur), ni paralysé par le nerf en pelote, certains exercices et étirements doux peuvent accélérer le retour à une vie normale et dompter les élancements.

En plus, comme ce nerf est aussi impliqué dans la marche, celle-ci est difficile et le membre est faible : ça aussi, ça se travaille. S’empêcher de marcher pendant des semaines parce que "ça fait mal" est le plus court chemin vers une fonte musculaire et des ennuis en cascade. Alors qu’il faut au contraire muscler la zone du dos et des abdominaux, seule garantie préventive antisciatique. D’ailleurs, une fois la douleur aiguë dissipée, le médecin prescrit souvent des séances chez le kiné.

Vous pouvez aussi, dès que "ça va mieux", faire les exercices ci-après et des étirements sur-mesure pour empêcher les douleurs de s’intensifier et de se complexifier (contractions musculaires à proximité, travail reporté sur des articulations inadaptées...). Important : il existe une douleur comparable à la sciatique qui s’appelle le syndrome du piriforme. Ce qui la différencie : il n’y a pas eu de dos "brusqué", donc pas de hernie. Cette douleur est typique des marcheurs ou des cyclistes qui ont exagéré l’entraînement. Elle concerne en réalité le muscle piriforme (pyramidal) et non le nerf sciatique. C’est la "fausse sciatique", incroyablement plus courante que la "vraie" selon les kinés et chiropracteurs et qui va justement céder avec nos exercices quotidiens !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Découvrez nos livres santé

Mon grimoire de sorcière alchimiste
Mon cahier de beauté naturelle
Plantes Sauvages Comestibles
Mon cahier de beauté naturelle