Vivez-vous dans une maison saine ?

Votre habitation influence aussi votre santé
Rubrique

Peut-être souffrez-vous de fatigue ou de troubles de santé inexpliqués ? Et si votre maison était en cause… Réseau Hartmann, source souterraine, faille géologique, radioactivité, matériaux de construction inadaptés, appareils électriques… induisent en effet des rayonnements telluriques susceptibles de perturber votre santé.

En Chine, il existe un art, l’art du Feng Shui, qui consiste à choisir le site favorable pour bâtir sa maison et à aménager les pièces et les objets pour harmoniser les énergies et apporter santé et bonheur à ses occupants. Sous nos latitudes, nos ancêtres prenaient soin d’éviter les cours d’eau souterrains pour construire leur maison. Le berger, quant à lui, choisissait soigneusement l’endroit où il allait s’asseoir pour surveiller son troupeau et les apiculteurs déterminaient le lieu le plus propice pour installer leurs ruches. Mais l’homme moderne, déconnecté de la nature, ignore le plus souvent l’incidence de son environnement et de l’emplacement de son lieu d’habitation sur sa santé.

LE RÉSEAU HARTMANN
Le réseau Hartmann (ou réseau « H ») a été mis en évidence au début des années 50 par le Dr Ernst Hartmann (1915-1992), un médecin allemand. Ce dernier avait constaté, dans l’hôpital où il exerçait, que les patients qui occupaient certains lits avaient un taux de décès plus élevé que les autres. Il découvrit alors que la surface du globe était quadrillée par un réseau géomagnétique, sorte de maillage de rayonnements telluriques, formant des invisibles cloisons verticales d’ondes qui traversent tout sur leur passage. Les bandes nord-sud de ce maillage sont normalement espacées de 2 mètres et celles est-ouest de 2,5 mètres. Les lits où les patients avaient le taux de décès le plus élevé étaient situés au croisement de ces murs. Ces croisements constituent en effet des zones géopathogènes, baptisées «nœuds Hartmann». Pour préserver votre santé, vous devez donc éviter toute station prolongée à l’emplacement de ces nœuds ou zones nocives. Attention donc à ne pas y placer votre lit, votre fauteuil, votre bureau et chaise de bureau etc.

LE RADON
Lorsqu’il y en a une grande quantité dans votre logement, il présente un réel danger pour votre santé. En effet, s’il est inhalé quotidiennement, le radon favorise l’apparition des cancers du poumon. Depuis 2002, la mesure du taux de radon est obligatoire en France dans tous les bâtiments publics. Celui-ci ne peut excéder 400 Becquerel/m3.
La Commission européenne, quant à elle, a proposé aux pays membres d’adopter les seuils maximaux de 200 Bq/m3 dans les maisons neuves et 400 Bq/m3 dans les anciennes constructions, généralement moins bien isolées.
Le radon, concentré dans les cavités creuses, se faufile à travers les couches géologiques via les courants souterrains, les failles, les roches poreuses jusqu’au sous-sol de votre logement.
Par ailleurs, évitez de dormir à ras du sol car le radon, de même que le gaz carbonique et le monoxyde de carbone, se concentre au niveau du sol.

LES APPAREILS ÉLECTRIQUES
La pollution électromagnétique ne provient pas uniquement du rayonnement tellurique. Elle est également générée par des objets familiers, à vos yeux parfaitement anodins mais combien nombreux dans nos maisons : les appareils électriques. Nous en sommes entourés, de jour comme de nuit, et ils font partie intégrante de notre quotidien. Pourtant, lampe de chevet, radio-réveil, télévision, chaîne Hi-Fi et même... miroirs ne sont pas aussi innocents qu’ils n’y paraissent, surtout la nuit.
En effet, les appareils électriques ont une fréquence de 50 hertz et ils émettent un champ électrique tout autour du fil. Il est tance respectable du lit, au moins un mètre de la tête pour le radio-réveil, 1m 50 pour la chaîne Hi-Fi et minimum 50 à 60 cm pour les autres appareils. Quant à la télévision, bannissez-la définitivement de votre chambre. Outre son champ magnétique important tout autour du poste (traversant les murs), la télévision allumée transforme les atomes neutres de l’air en ions positifs et en surcharge l’atmosphère, comme c’est le cas avant un orage. Pas de télévision dans la chambre donc et aérez toujours la pièce où elle se trouve après son utilisation.

RAYONNEMENT TELLURIQUE, ÉLECTROMAGNÉTIQUE ET SANTÉ
Les études géobiologiques mettant en évidence le lien entre rayonnement tellurique et certains troubles de santé sont nombreuses. La fatigue est le premier signal d’alerte. Si notre lit se trouve dans une zone de rayonnement tellurique nocif, notre sommeil sera donc perturbé et nous nous réveillerons fatigués.
Mais l’organisme ne réagit pas uniquement par de la fatigue. Soumis aux rayonnements nocifs, l’aplomb d’une source souterraine par exemple, le système endocrinien s’emballe. La thyroïde et les glandes surrénales multiplient leur activité alors que le thymus, l’épiphyse, l’hypophyse, le pancréas, les ovaires et les testicules, au contraire, fonctionnent au ralenti.

VOUS VOUS DEMANDZ SI VOTRE MAISON EST SAINE ?
Pour en avoir le coeur net, faites appel à un géobiologue. Celui-ci effectuera une étude géobiologique complète de votre habitation et de son environnement, détectera les éventuelles ondes nocives et leur source et vous expliquera comment y remédier.

POUR EN SAVOIR +
Votre santé en lieu sûr, de Alain de Luzan aux éditions Courrier du Livre 24 €
Votre maison est-elle nocive ? de Thierry Gautier aux éditions Conscience Verte 19,06 €

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les plantes qui guérissent (Poche)
Mon cahier de sorcière pour devenir immortel.le
L'alimentation santé : les recettes!
Dépression. Le mensonge des antidépresseurs... et les vraies pistes de guérison