La Canneberge ou Cranberry…

notre alliée pour de nombreux maux !
Rubrique

Utilisée par les Amérindiens depuis la nuit des temps, cette petite baie nous propose son aide dans de nombreux domaines.

Riche en flavonoïdes, elle est reconnue par de nombreux scientifiques pour ses propriétés antioxydantes et son combat contre les radicaux libres.

SES PROPRIÉTÉS
> Particulièrement efficace en cas d’infection urinaire.
> La canneberge est aussi utile en cas d’infection des gencives.
> La canneberge préviendrait également la prolifération de la bactérie Helicobacter pylori, responsable d’ulcères de l’estomac et de nombreux désagréments au niveau de l’intestin.
> Elle aurait aussi des vertus protectrices pour préserver les neurones et certaines déficiences liées à l’âge, et notamment en cas de maladie d’Alzheimer.
> Riche en vitamine C, les marins en mangeaient pour ne pas souffrir du scorbut.
> Consommer du jus de canneberge au quotidien permettrait de diminuer la pression artérielle.

PETITE BAIE DE L'HIVER
La canneberge peut se consommer fraîche d’octobre à mi-janvier, mais elle peut aussi se consommer sèche, comme des raisins, ou sous forme de boisson.
Ses composés antioxydants seraient plus importants dans les canneberges séchées que dans les canneberges fraîches à cause de la concentration liée au séchage.
Elle se marie très bien dans tous les plats salés ou sucrés ! Pensez à elle si vous souffrez d’infections à répétition.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ma bible de la phytothérapie
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mon cahier de lithothérapie
Les Menus et les recettes qui guérissent