La chrononutrition pour mincir

Rubrique

Suite à votre article qui concerne le surpoids (voir n° 194, NDLR), je voudrais donner ma propre expérience aux personnes qui n’arrivent pas à perdre ces kilos qui pourrissent la vie et la santé. Je mesure 1 m 58 et j’ai atteint un poids culminant de 91,800 kg. Toutes les excuses sont bonnes. C’est vrai, j’ai eu des soucis de famille. J’ai cinq enfants, trop travailleuse, infirmière, je donne aux autres. Je ne me pose jamais et ne pensais jamais à moi. Et, j’ai eu un choc émotionnel avec la dernière de mes filles. J’ai compris que je devais penser à moi, à ma santé. J’ai suivi les conseils du livre Chronomincir - la révolution-santé qui vous débarrasse de vos kilos inutiles de Marie Lecardonnel (épuisé, d’occasion uniquement, NDLR). C’est un ouvrage intelligent qui vous donne la bonne méthode pour apporter à votre corps ce dont il a besoin au bon moment, pour remodeler votre silhouette et en mangeant les aliments que vous aimez. La chrononutrition permet au corps de puiser dans ses réserves en fonction de ses besoins. C’est apprendre à s’alimenter selon les rythmes biologiques.
Vous retrouverez le sommeil, un dynamisme que vous avez peut-être perdu. Le seul effort que nous avons à fournir, c’est adapter l’alimentation à des horaires pour suivre son horloge biologique. J’ai perdu 17 kg en 5 mois, puis progressivement en un an, 30 kg. Depuis je suis stabilisée, cela fait deux ans que je suis les conseils et je continue les bonnes méthodes.
Vous ne vous privez de rien, tout est permis, et on arrive à faire baisser le taux de cholestérol, le diabète et la tension artérielle.
Mon mari mange comme moi. Pour 1 m 76, il pesait 78 kg. Maintenant, il pèse 71 kg. Il est plus actif. Il avait de l’hypertension : 18/9 et du cholestérol à 2,86 grammes/l. Il a pu arrêter les traitements pour l’hypertension et le cholestérol. Il a retrouvé une tension à 12/7 et un taux de cholestérol à 2,12. Il est libéré. Le bon cholestérol est remonté ; il mange du fromage le matin, des œufs quelquefois et surtout, il est heureux de prendre un goûter sucré : des noix, du chocolat à 17 heures. J’espère que certaines personnes profiteront de mon expérience et qu’elles seront aussi heureuses que moi.»

Marie-Joëlle G. du Var
Le livre dont parle cette lectrice est épuisé, mais on peut en trouver d’autres traitant de la chrononutrition (en particulier ceux qu’a écrits le Dr Delabos).

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 196

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de lithothérapie
Mon cahier de sorcière pour devenir irrésistible
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mon cahier de recettes d'anniversaire pour petits poly-allergiques