La consultation médicale

Rubrique

IRM, examen de sang, échographie, biopsie, scanner, radiographie… nombreux sont les examens complémentaires pratiqués par les médecins, souvent riches d’informations, ne serait-ce que pour diagnostiquer la pathologie. Pour autant, rien ne remplace l’interrogatoire et l’examen du patient.

UN INTERROGATOIRE…
L’interrogatoire est essentiel. Mal ou insuffisamment mené, il donne lieu alors à une débauche d’examens complémentaires et à un égarement médical qui risquent de faire perdre un temps précieux pour le patient. Il peut même permettre un diagnostic à lui seul, étayé le cas échéant par des examens complémentaires ciblés, et donc utiles.

… BASÉ SUR L’ÉCOUTE !
Qu’on le veuille ou non, la médecine est d’abord un métier… de la communication ! Mais force est de constater que l’écoute — « chronophage » — est trop souvent négligée. Et pourtant, elle participe à la (psycho)thérapie du patient, car elle contribue à l’expression de ses émotions et de ses tensions intérieures. Et ne vous formalisez pas si le médecin reformule vos propos : cette technique bien connue en communication permet de préciser votre pensée, de la clarifier et de la synthétiser en quelques mots. En d’autres termes, la reformulation dissipe les malentendus.

EXAMEN CLINIQUE
De principe, l’examen médical doit être complet, et ne pas se limiter à la zone à problème, au risque de passer à côté du diagnostic. En général, le médecin examine son patient par « grands appareils » et organe par organe : cardio-vasculaire (auscultation du coeur, palpation des artères…), respiratoire (auscultation des poumons), digestive (palpation de l’abdomen), génito-urinaire (palpation des reins, des organes génitaux), musculo-squelettique (examen du squelette, des articulations…), nerveux (examen neurologique complet).

RECHERCHE DU DIAGNOSTIC
Ce n’est qu’après l’interrogatoire et l’examen clinique, consignés dans le dossier médical tenu à jour qu’une demande d’examens complémentaires peut être envisagée afin de rechercher ou d’étayer le diagnostic. Attention toutefois : la compétence d’un médecin ne se juge pas seulement à la longueur des examens demandés… mais à leur pertinence !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de Lithothérapie pour soigner les enfants avec les pierres
Les plantes qui guérissent (Poche)
Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent
Les clés de l'alimentation santé - L’essentiel à savoir dans votre cas