La cuisine anti-psoriasis

Pas d’aliment miracle à lui seul pour lutter contre le psoriasis, mais des résultats encourageants quand on joue la synergie et la variété. Tant mieux, ce sont les bases même de la cuisine gourmande, qui s’accorde ici tout à fait avec la cuisine santé et la légèreté.

Qui plus est, quand on parle de régime hypotoxique, on se doute que rien ne peut heurter les principes du Dr Seignalet. Ce n’est plus vraiment l’hiver et pas encore tout à fait le printemps. Sur les marchés, on trouve toujours des produits du premier aux côtés de ceux qui annoncent l’arrivée du second. Quelques fruits aux accents exotiques sont au mieux de leur forme (ananas, kiwis, oranges, pomelos...), quelques légumes ont encore quelques beaux jours devant eux (carottes, endives, navets, radis...) et en provenance de la mer, les poissons gras sont bien gras et les Saint-Jacques parfaites. Tout cela convient on ne peut mieux au sujet qui nous occupe : pour résumer, des plats pas trop gras, pas trop sucrés, pas trop raffinés, sans produits laitiers ni céréales riches en gluten, avec peu de viandes, et des cuissons bien maîtrisées, voire oubliées... mais dit-on jamais autre chose dans cette rubrique, finalement ?

QUELQUES COURSES AVEC VOUS, LES CONSEILS D'ANNE DUFOUR
Carotte
Elle fait tellement partie de notre quotidien qu’on a l’impression de tout savoir sur elle depuis toujours ! Mais mesure-t-on bien à quel point la carotte est précieuse ? Pour la santé, d’abord, qu’elle fournit généreusement en carotènes précurseurs de vitamine A, mais aussi en vitamines B9 et C. Elle représente aussi une source non négligeable de lutéine et zéaxanthine antioxydantes et de potassium. Elle ne fait pas de mal à la ligne non plus, grâce à ses fibres et à son apport calorique très limité, et d’autant plus qu’elle est consommée crue, son index glycémique étant alors très bas (16 environ pour la carotte crue, mais attention : 47 si elle est cuite). En cuisine, on peut la mettre à toutes les sauces : râpée et crue, en cubes dans les potages, en rondelles saisies à la vapeur, en tronçons dans les mijotées, écrasée en purée, elle s’accorde avec toutes les saveurs, de l’entrée jusqu’aux desserts où elle peut apporter sa note légèrement sucrée aux tartes et aux gâteaux. Sur le marché, on la choisit ferme et d’une belle couleur orangée, pas trop grosse (elle serait plus fibreuse), d’apparence intacte et sans taches. Elle se conserve très bien dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Citron
Son acidité et sa richesse en vitamine C ont fait sa renommée, mais le citron a bien d’autres attraits. Un simple filet de son jus dans une vinaigrette ou sur un poisson fait baisser l’index glycémique de tout le repas. Peu calorique, antioxydant, il peut se déguster à toute heure et avec une quantité infinie de recettes, s’accommodant aussi bien du salé que du sucré, des légumes comme des viandes ou du poisson, des boissons fraîches et chaudes comme des desserts. Jaune et méditerranéen, ou vert et exotique, il se choisit ferme, lourd et brillant, et impérativement bio (ou au moins non traité après récolte) si on veut utiliser ses zestes qui concentrent, sinon, les pesticides et autres substances chimiques employés pour sa culture. Il peut se conserver jusqu’à une semaine au frais. Mieux vaut le consommer rapidement dès qu’il est ouvert.

Escargots
Pas toujours appréciés à leur juste valeur, ni traités avec les égards nutritionnels qu’ils méritent, les escargots ont pourtant toute leur place dans la cuisine santé, pour peu qu’on ne les noie pas sous des kilos de beurre à l’ail. Avec peu de calories, ce sont les champions de l’apport en minéraux : potassium, phosphore, magnésium, sélénium, calcium, fer, zinc, cuivre... on peut difficilement faire mieux ! Ils sont aussi riches en protéines de bonne qualité et en acides gras très protecteurs. Il fut un temps où, pour profiter de leurs bienfaits, il fallait commencer par les ramasser, les laisser jeûner plusieurs jours, puis les saupoudrer de sel pour les faire dégorger, les laver plusieurs fois, les faire blanchir.... tout cela avant même de les cuisiner ! Bien sûr, la méthode reste d’actualité. Mais aujourd’hui, on les trouve plus facilement dans les rayons de nos supermarchés, tout prêts, déjà cuits et décoquillés, en boîte ou en bocal.

Saint-Jacques
Fins et savoureux, ces coquillages à la forme caractéristique se révèlent également alliés de la minceur et de la santé, grâce à leurs apports protéinés riches en minéraux. Les Saint-Jacques sont délicieuses crues, simplement détaillées en lamelles et accompagnées de quelques gouttes de tamari. Mais elles s’accommodent aussi fort bien d’une cuisson douce et courte pour ne pas les rendre caoutchouteuses. Chez le poissonnier, elles s’achètent fraîches, lourdes et bien fermées, de novembre à la fin mars. Elles s’ouvrent alors comme des huîtres, ou plus facilement, en les plaçant quelques minutes dans un four légèrement préchauffé. Hors saison, on peut se tourner vers les rayons des surgelés, en surveillant toutefois leur provenance et leur qualité (elles doivent être précisées sur l’étiquette) : de simples pétoncles, bien moins savoureux, sont souvent vendus pour de vraies Saint-Jacques.

UNE JOURNÉE DE MENUS
Au réveil
=> 1 grand verre d’eau
8 verres par jour au moins, rappelle Anne Dufour.

Au petit déjeuner
Incontournable, mais adapté : tel est le petit déjeuner. Qu’on peut imaginer en au moins deux versions, à l’anglaise ou à la naturelle...
=> Œuf et pain au sarrasin ou céréales
=> Noix
=> Pollen frais
=> Thé vert
=> Un fruit, à croquer plutôt que sous forme de jus.

Au déjeuner
Des légumes à volonté, des fruits et des protéines, principalement sous forme de poisson ou de fruits de mer.
=> Crudités, salade, légumes crus
=> Poisson, crustacés ou volaille
=> Légumes verts et céréales complètes
=> Tisane ou thé vert
=> Si dessert, un fruit de saison.

Au goûter
Il faut tout faire pour maîtriser son stress : cela aide aussi à limiter les poussées de psoriasis.
=> Un carré de chocolat noir
=> Thé vert

Au dîner
Pas trop tard et plutôt léger pour favoriser un sommeil réparateur, le dîner vient parfaire les apports de la journée.
=> Soupe de légumes ou poisson
=> Fruit ou Tisane

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les points qui guérissent
Mon cahier pour brasser de la bière
Infections ORL : rhumes, angines, bronchites, grippe.
Les Menus et les recettes qui guérissent