La détox douce selon l’ayurveda

Une cure de santé adaptée à votre constitution

Aux changements de saison, rien de tel qu’une petite cure tout en douceur pour éliminer les toxines et les excès. Mais nous ne sommes pas tous pareils et nous n’avons pas tous les mêmes besoins. La solution : adapter la cure à notre constitution en suivant les conseils de l’ayurveda.

Il nous arrive à tous de faire des excès, de se nourrir à la va-vite et de surmener un peu notre organisme. C’est pourquoi une petite cure de remise en forme 3 à 4 fois par an, en mangeant des aliments sains et légers, en profitant des bienfaits des plantes et des épices, est idéale pour se faire du bien, combattre la fatigue, améliorer la digestion et repartir du bon pied.
Malheureusement, en matière de cure, on trouve le meilleur comme le pire.
Une bonne cure dépurative doit relancer le fonctionnement du foie et des reins tout en douceur, sans effets secondaires et sans épuiser notre énergie vitale. Elle doit être adaptée à notre constitution et à notre rythme de vie. Oubliez les purges et autres méthodes extrêmes. Votre cure doit être un moment de plaisir, un cadeau qu’on s’offre. À cet effet, quoi de mieux que des massages, des petits plats légers et parfumés, des plantes dépuratives douces… pour se réconcilier avec son corps et son esprit.

L'AYURVEDA À L'OCCIDENTALE
Pour une cure qui vous ressemble, l’ayurveda peut vous aider. Je parle ici de s’inspirer des connaissances de l’ayurveda dans sa version moderne et douce : la sagesse de l’Inde, mais adaptée à la culture occidentale.
La première étape sera de déterminer votre constitution. Nous avons parlé des constitutions ayurvédiques à plusieurs reprises dans Rebelle-Santé. Pour rappel, l’ayurveda détermine 3 constitutions ou doshas : VATA, PITTA et KAPHA. Les doshas gèrent les différentes fonctions physiques et psychiques de l’organisme. Chacun d’entre nous possède les 3 doshas dans des proportions variables avec souvent une dominance plus ou moins importante d’une ou deux d’entre elles. Lorsque vous aurez déterminé la ou les doshas qui prédominent chez vous, vous serez alors en mesure d’adapter votre cure dépurative aux besoins de votre organisme.

DÉCOUVREZ VOTRE OU VOS DOSHAS DOMINANTES

 VATAPITTAKAPHA
CheveuxSecs/Raides/FinsMoyennement gras, doux/Souples/FinsGras/Souples, ondulés/Épais
PeauSèche/Rugueuse/FroideGrasse/Douce/ChaudeGrasse/Épaisse/Fraîche
CorpulenceFineMoyenneForte
SommeilLégerCourt et profondLourd et prolongé
AppétitVariable, faibleBon, excessifRégulier
SoifVariableExcessiveInsuffisante
MémoireBonne à court termeBonne, préciseBonne à long terme
ClimatNe supporte pas le froidNe supporte pas le chaudNe supporte pas l’humide
FinancesDépense facilementModéré, mais attiré par le luxeÉconome
SaveursDoux/Acidulé/SaléDoux/Amer/AstringentPiquant/Amer/Astringent
ÉlocutionRapideTranchante, préciseLente, monotone
HumeurChangeanteIntenseStable
Activité physiqueTrès actifModéréLéthargique
Activité mentaleRapide, constante, imaginativePointue, efficace, perfectionnisteCalme, stable, tranquille
DémarcheRapideDéterminéeLente et assurée
FaiblesseAngoisseColère, irritabilitéDépression
DentsPetites et régulièresMoyennes avec des angles vifsGrandes, solides et larges
StressAnxieux, nerveuxCritique, irritableTêtu, peu stressé

- Totalisez pour chaque colonne ce qui vous correspond le mieux.
- Le chiffre le plus important correspond à votre constitution dominante.

LA DÉTOX DOUCE EN PRATIQUE
Au réveil
=> Pour commencer la journée, quelle que soit votre dosha dominante, brossez-vous la langue. Après la nuit, elle est recouverte d’un dépôt de toxines qu’il est utile d’éliminer chaque matin. Ce geste doit devenir une routine quotidienne, pendant la cure, mais aussi après.
=> Une fois votre langue bien propre, aspergez-vous le visage et les yeux d’eau fraîche, nettoyez-vous le nez à l’eau salée (surtout en hiver), puis buvez un verre d’eau chaude additionné du jus d’un demi-citron. Cette boisson va soutenir votre foie, améliorer votre transit et relancer le feu digestif « agni ».
=> La peau est un émonctoire important dans l’élimination des toxines. En médecine ayurvédique, le massage à l’huile ou à sec fait donc partie de la routine détoxifiante. Massez-vous des pieds à la tête au minimum 3 fois par semaine.
Si vous êtes Vata, utilisez de l’huile de sésame et massez-vous l’ensemble du corps avec douceur. Si vous êtes Pitta, préférez l’huile de tournesol, de coco, ou encore l’huile d’olive, et exercez un massage plus dynamisant.
Le massage à l’huile n’est pas vraiment recommandé pour les constitutions Kapha. Si c’est votre cas, optez pour le brossage à sec de la peau.
=> Après le massage, prenez une bonne douche chaude et vous serez prêts à attaquer la journée.

Au cours de la journée
=> Faites des pauses régulières pour respirer profondément, marcher dans la nature ou encore méditer. Prenez du temps pour vous.
=> Pour rééquilibrer Vata, les activités relaxantes comme la marche, le dessin, le Taï Chi… sont idéales. Si vous êtes Pitta, les promenades dans la nature et la méditation vous conviendront parfaitement. Les constitutions Kapha doivent se lever tôt et pratiquer une activité plus énergique.

Qu’est-ce qu’on mange ?
Pendant la cure, consommez beaucoup de légumes et d’épices. Évitez les aliments carnés, l’alcool et le sucre. Le plat de référence de la cure est le kitchari. C’est un plat unique, délicieux et très digeste à base de riz basmati, légumineuses, légumes et épices cuits ensemble. Vous trouverez de nombreuses variantes de cette recette sur internet. Le choix des ingrédients dépendra de votre constitution et vous pouvez adapter la recette chaque jour pour éviter la lassitude.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

D’ici et d’ailleurs, les épices qui guérissent
Mon cahier des points qui guérissent
Les aliments qui guérissent (Poche)
Mon cahier de botanique