La maladie de Legg-Perthes-Calvé

… ou quand le fémur perd la tête
Rubrique

La maladie de Legg-Perthes-Calvé correspond à une atteinte de la tête du fémur pendant l’enfance. Elle se manifeste très tôt par une boiterie et peut déboucher sur une nécrose.

La maladie de Legg-Perthes-Calvé (MLPC), décrite en 1910 par trois médecins, montre de nombreuses similitudes avec le rhume de hanche avec lequel elle peut être confondue au départ.

TROUBLE DE CROISSANCE
Au contraire du rhume de hanche, la MLPC n’est pas une maladie inflammatoire ou infectieuse. Son origine demeure encore imprécise.
Cette maladie, qui fait partie de la grande famille des troubles de la croissance osseuse, est assez rare puisqu’elle concernerait 5 à 29 enfants sur 100 000.

DÈS L’ENFANCE
La MLPC fait parler d’elle dès l’enfance, entre 5 et 10 ans, le plus souvent chez le garçon (3 garçons pour une fille). À l’instar du rhume de hanche, elle se manifeste par une boiterie et des douleurs à la marche ou à l’effort, accentuées en fin de journée.

RADIOGRAPHIE
Attention, la radiographie peut être tout à fait normale au début, d’où la confusion avec le rhume de hanche. D’où l’intérêt, en cas de suspicion de MLPC, de recourir rapidement à la scintigraphie osseuse et à l’IRM qui permettent de diagnostiquer la maladie plus précocement. En effet, diagnostiquée avant 6 ans, la MLPC a plus de chance de régresser sans séquelle.

TRAITEMENT
Le choix du traitement dépend de l’âge de l’enfant, de la précocité du diagnostic, de l’intensité de l’atteinte et des douleurs. Le but général du traitement est simple : maintenir la sphéricité de la tête du fémur et éviter que la tête ne se déforme durablement.
Le traitement repose selon les cas sur :
> L’interdiction de poser le pied sur le sol (mise en décharge)
> L’alitement prolongé
> Des séances de kinésithérapie
> La traction continue du membre
> Une immobilisation plâtrée

SYNONYMES
La MLPC prend parfois l’appellation de :
- Coxa plana
- Ostéochondrite primitive de la hanche
- Ostéochondrite déformante de la hanche
- Ostéochondrite disséquante juvénile
- Ostéochondrite de la hanche.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Trucs et astuces de santé
Quelle contraception choisir ?
Les compléments alimentaires qui guérissent
La médecine nous tue