La pomme de terre et ses nombreux bienfaits

Rubrique

Contre les hémorroïdes

Depuis des années, j’utilise la pomme de terre en cas d’hémorroïdes (garder une petite pomme de terre dans sa poche jusqu’à ce qu’elle devienne dure comme un caillou et qu’elle ait rétréci de moitié, NDLR). J’ai pensé qu’elle pourrait servir dans le cas d’autres problèmes ; j’ai expérimenté sur moi et ça marche ! »

En cas de pouce écrasé

Je l’ai testée pour un pouce écrasé dans une portière. S’il y a douleur et que le doigt devient vite noir, creuser un trou dans une pomme de terre et y loger le pouce (si celui-ci n’a pas de plaie, évidement) et faire tenir avec une bande. Très vite, la pomme de terre devient noire et la douleur s’envole. Faire cela pendant 2 à 3 jours, en changeant souvent de pomme de terre. Cela évite un panaris et l’hôpital pour enlever l’ongle. »

Et pour le dos et les jambes...

En cas de jambes lourdes, douloureuses, pieds gonflés ou lorsque les veines sont visibles : le soir, avant de se coucher, enfiler une petite chaussette de coton (qui arrive jusqu’à la cheville) et glisser sur les orteils une petite pomme de terre crue, lavée bien sûr. Cela ne gêne en rien le sommeil et au matin, vous verrez comme vos jambes seront plus légères et surtout les douleurs auront disparu. À recommencer chaque soir en cas de jambes lourdes, etc. J’ai donné ce conseil à des caissières de grandes surfaces souffrant de douleurs aux jambes qui empêchent de dormir et elles sont ravies. C’est peu de choses pour être bien ! Pour ma part, j’ai supprimé les chaussettes de contention.
La pomme de terre en purée chaude, peut être appliquée sur le dos en cas de douleurs ; elle enlèvera l’inflammation et donc la douleur.
Partout où il y a douleur, on peut tester la pomme de terre crue. Elle active la circulation sanguine, si celle-ci est bonne, les douleurs disparaissent. »

Témoignage transmis par Francine B. des Vosges

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 185

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les compléments alimentaires à l’épreuve de la science
Problèmes circulatoires : les prescriptions du Dr Valnet
Et si vous manquiez de vitamine D ?
Mon cahier de tisanes