La rhubarbe (Rheum)

À déguster en dessert
Rubrique

Porter en collier un morceau de racine de rhubarbe guérit, selon les traditions magiques, les douleurs d’estomac… et pourtant la rhubarbe peut être très toxique et même mortelle. Délicieuse en confitures, elle est aussi une redoutable salade…

Marielle Épart

La rhubarbe (Rheum en latin) est une plante vivace originaire d’Asie. Elle peut atteindre jusqu’à 2 mètres de hauteur, voire plus. Elle pousse au printemps et en automne sur des sols drainés et bien exposés.
Marco Polo est le premier à l’introduire en Europe. Le Rheum rhaponticum (Rhubarbe Pontique ou Rhubarbe des moines) est la première espèce cultivée en Europe. C’est de cette rhubarbe que viennent la variété médicinale et les espèces alimentaires que nous consommons aujourd’hui : Canada Red, Valentine, à tiges rougeâtres, Cherry à tige plus verte.

BONNE POUR LA SANTÉ
> La rhubarbe est riche en eau, en fibres.
> Sa teneur en sucre est très faible.
> Elle contient des vitamines A, C, K, E et du groupe B ainsi que du potassium, du calcium, du phosphore, du magnésium, du zinc et du manganèse.
> Tonique et apéritive, la rhubarbe combat la constipation en décongestionnant la vésicule biliaire.

Elle doit être consommée avec modération, son emploi ne doit pas être prolongé, car elle peut constiper après avoir purgé. La rhubarbe est déconseillée aux goutteux, aux personnes sensibles des reins ou sujettes aux acidités de l’estomac, aux mamans qui allaitent, et pendant les règles.

MÉFIEZ-VOUS DES FEUILLLES
Les feuilles irritent l’intestin et provoquent des intoxications graves. Plusieurs personnes, probablement des malades rénaux qui auraient consommé des feuilles de rhubarbe comme on consomme des épinards, en sont mortes.

LES PÉTIOLES, ON EN RAFFOLE
Il faut choisir les pétioles (tiges) des jeunes feuilles de rhubarbe. Elles doivent être charnues, fermes et cassantes. Après avoir été pelées et coupées en tronçons, les tiges entrent dans la préparation de compotes, confitures, gelées, liqueurs, sorbets ou garnitures pour tartes. Mais on peut également cuisiner la rhubarbe en légume, en purée pour accompagner un poisson, en sauce pour accommoder du boeuf, du veau ou de la volaille pochée.

COMPOTE DE RHUBARBE
Pour 4 à 6 personnes : 1 kg de rhubarbe, 1,5 dl d'eau, 300 g de sucre roux, quelques fraises à volonté, crème anglaise ou crème Chantilly selon les goûts.
> Pelez la rhubarbe, (si elle est très tendre, c'est inutile).
> Lavez-la soigneusement en la brossant sous l'eau courante et coupez-la en tronçons de 3 ou 4 cm de longueur.
> Portez à ébullition le sucre et l'eau, jetez-y les morceaux de rhubarbe.
> Laissez cuire en remuant doucement jusqu'à ce que la rhubarbe soit bien tendre (10 mn environ).
> Laissez refroidir, servez frais avec des fraises et de la crème à volonté.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

L'alimentation santé : les recettes!
Devenir acteur de sa guérison
Les compléments alimentaires à l’épreuve de la science
Mon cahier de beauté naturelle