L'Aaralie épineuse

J’ai descendu dans mon jardin...
Rubrique

… pour contempler le spectacle extraordinaire du feuillage aux teintes rouge bronze et ambrées de mon saisissant indigène venu d’Amérique. J’en avais fait l’acquisition il y a quelques années afin de me protéger de mon cher voisin, au cas où il aurait eu l’idée saugrenue de passer le bras ou la tête dans mon jardin. Il faut que je vous dise que l’on nomme mon indigène la massue du diable, je vous laisse donc imaginer les relations affectueuses que nous entretenons, mon voisin et moi. Depuis, le bel indigène a eu la merveilleuse idée de se multiplier... Aïe, aïe, aïe...

Nom commun : angélique épineuse, bâton, massue ou canne du diable, massue d’Hercule, angélique en arbre d’Amérique.
Genre et espèce : Aralia spinosa.
Famille : ARALIACEAE : arbres, buissons, lianes et quelques plantes herbacées ; feuilles alternes et composées ; long pétiole ; inflorescences de fleurs pentamères ; ovaire infère ; fruit : baie ou drupe.
Origine : Amérique du Nord.
Hauteur : 3 à 8 mètres.

=> L’aralia spinosa fut introduit en Europe vers 1688. L’arbuste peut former des haies défensives à l’aspect exotique et tropical dû à ses immenses feuilles découpées. Les branches et le tronc sont couverts d’aiguillons courts qui sont en fait des excroissances ligneuses. Le tronc est unique mais drageonne en abondance, donnant à l’arbuste l’aspect d’une cépée (touffe de plusieurs troncs, rejets issus d’une souche unique).

=> Les feuilles alternes sont impressionnantes par leur taille : plus d’un mètre de long. Composées, elles sont bipennées (feuilles deux fois pennées). Les folioles ont un pourtour dentelé et leurs nervures sont saillantes. Le pétiole vert-brun s’élargit à la base et se couvre d’épines.

=> Les fleurs nectarifères explosent de la fin du printemps au début de l’été en de grandes inflorescences au sommet des rameaux. Blanches, elles sont composées d’un calice à 5 dents, d’une corolle à 5 pétales, de 5 étamines et de 5 styles (elles sont pentamères = fleurs qui présentent des cycles de 5 pièces florales identiques).

=> Les feuilles et les fruits sont comestibles. L’écorce et la racine de l’aralie épineuse prises en infusion sont réputées soigner les rhumatismes et les problèmes de peau, la teinture soulager les maux de dents.

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de réflexologie plantaire
Mon cahier de tisanes
Bourdonnements et autres maux d’oreilles
D’ici et d’ailleurs, les épices qui guérissent