Le Camélia

J’ai descendu dans mon jardin...
Rubrique

… moi, Marie, la Dame d’Alexandre Dumas, sa maîtresse, sa cocote d’un instant, une demi-mondaine, femme entretenue avec laquelle on se plaît, mais que l’on n’épouse guère. Sous sa plume, je vais devenir Marguerite, une courtisane aimée par un jeune bourgeois, Armand Duval.

Ainsi, à travers les traits de cette héroïne, Alexandre va tenter de me réhabiliter, en faisant de moi une victime du préjugé et des habitudes de ceux qui se pensent supérieurs. Je ne sais si je mérite cet égard, car je n’ai pas la conscience et le sacrifice de Marguerite. Mais grâce à ce roman, moi, la fille de peu de vertu, je resterai dans les mémoires, vivante, pour toujours. Car je vais mourir, en pleine jeunesse, d’un mal qui me ronge la poitrine, cette poitrine que j’ai toujours aimé couvrir de fleurs blanches ou rouges, de ces fleurs qui ressemblent à des roses, sans en être... comme moi... le Camellia Japonica.

  • Noms communs : camélia du Japon, rose du Japon.
  • Genre et espèce : Camellia japonica.
  • Famille : THEACEAE : plantes dicotylédones - arbres et arbustes des régions  tropicales et subtropicales - 200 espèces.
  • Habitat : Asie tropicale, sud du Japon, Corée et île de Taïwan.
  • Hauteur : de 1 à 10 mètres.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de tisanes
Mon manuel de sorcière
Les aliments qui guérissent (Poche)
Mon manuel de lithothérapie