Le céleri

Un légume médecin
Rubrique

Un peu piquant, bien croquant, délicieusement parfumé, le céleri gagne à être connu. Et, en plus, il est excellent pour la santé !

Par Jean-Luc Lome

Son arrière-grand-père est l’ache des marais. À force de sélections successives, cette plante méditerranéenne a donné plusieurs variétés, principalement le céleri-branche et le céleri-rave. Dans l’Antiquité, le céleri était considéré comme une plante médicinale. Ce n’est qu’au XIXème siècle que le céleri est devenu légume à part entière : ses qualités culinaires ont peu à peu fait oublier ses propriétés curatives.

C’EST BON POUR LA SANTÉ
Les anciens Grecs utilisaient le céleri pour ses vertus diurétiques, son action stimulante sur le système nerveux et ses vertus aphrodisiaques. Les avancées scientifiques ont confirmé que le céleri, même s’il est parfois difficile à digérer quand il est cru, est excellent pour la santé. D’ailleurs il suffit de savoir qu’en râpant le céleri-rave cru, on élimine ce possible inconvénient et, surtout, on favorise l’assimilation des vitamines et des minéraux ainsi que le passage des fibres.

QUELQUES RARES CAS D'ALLERGIES
Les personnes qui souffrent d’allergie au pollen de bouleau ou d’armoise ou bien encore au soja seraient susceptibles de développer des réactions locales : démangeaisons ou sensations de brûlure dans la bouche. Mais ces phénomènes allergiques cessent rapidement et il ne faudrait pas se priver de céleri sous prétexte d’une possible allergie.

DANS LA CUISINE
Céleri-branche et céleri-rave se consomment cru (prévoir 150 g/personne) ou cuit (prévoir le double).
Pour préparer le céleri-branche, vous éliminerez les grosses côtes de l’extérieur, les branches vertes et les feuilles. Vous taillerez la base en cône et vous raccourcirez les côtes.
Le céleri-rave est meilleur en automne. Vous choisirez une racine à chair blanche en forme de boule lourde, qui ne sonne pas creux. Vous l’éplucherez comme une pomme de terre. Pour l’utiliser cuit, coupez-le en morceaux que vous blanchirez à l’eau bouillante.
Le sel de céleri relève le jus de tomate, les crèmes de légumes et les sauces de salade. Il remplace aussi le sel de mer dans certains régimes.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les 3 clés de la santé
Cuisiner autrement en hiver
Bien manger sans cuisiner
Ma bible de la phytothérapie