LE CHARDON-MARIE, PLANTE DU FOIE (Silybum marianum)

Rubrique

Si vous souhaitez essayer le chardon-Marie contre la dépression ou pour activer la sécrétion de lait, faites des infusions de fleurs séchées à raison d’une cuillerée à café pour une tasse d’eau bouillante, à laisser infuser 10 minutes à un quart d’heure.

De la tradition à la science

Autrefois, les fleurs de chardon-Marie étaient employées pour soigner la dépression. On donnait également ces jolies fleurs violettes aux jeunes mamans pour stimuler la sécrétion de lait. Depuis ces temps anciens, la réputation du chardon-Marie s’est étendue. On a découvert que les graines de cette plante recelaient un trésor pour le foie : la silymarine.

Les troubles hépatiques

La silymarine protège le foie contre l’action de l’alcool et d’autres produits nocifs. Des études cliniques ont d’ailleurs permis de démontrer qu’en prenant de la silymarine avant d’absorber du tétrachlorure de carbone ou des champignons vénéneux, on pouvait prévenir les intoxications hépatiques sévères. En Allemagne, on utilise d’ailleurs couramment la silymarine pour soigner aussi bien les hépatites que la cirrhose du foie. Le chardon-Marie stimule le renouvellement des cellules hépatiques et les protège.

Comment l’utiliser ?

Quels que soient les troubles hépatiques dont vous souffrez, il est recommandé d’utiliser les graines de chardon-Marie :
=>en gélules, en teinture-mère  ou en décoction Le chardon-Marie est précieux en période de fête. Une petite cure avant et après vous permettra de digérer les excès.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de beauté naturelle
Mon cahier des points qui guérissent
Mon cahier des Fleurs de Bach
Mon cahier de botanique