Le chocolat noir : les 4 meilleures associations santé

Rubrique

La reine des douceurs a ses exigences pour donner le meilleur : ne jamais brusquer (cuisson), consommer avec modération, ne pas ajouter de sucre...
Joyeuses fêtes antioxydantes !

Les petits secrets

Oui, le chocolat est gras, sucré et calorique. Et alors ? Flavonoïdes, polyphénols, bons gras, minéraux et même vitamines B… il possède aussi de nombreux atouts, à condition de le choisir de bonne qualité. Les règles : noir, donc à au moins 80 % de cacao (plus il contient de cacao, moins il est sucré) ; en tablette plutôt qu’en bouchée. Cru, éventuellement, pour ceux qui aiment.

Bon pour la flore intestinale : chocolat noir + lait fermenté

Parmi ses polyphénols, les caté-chines et les épicatéchines, deux proanthocyanidines, sont des pré-biotiques de première classe : ils sont utilisés comme nourriture par les « gentilles » bactéries de nos in-testins, alors mieux armées contre les « mauvais » germes intestinaux. Associons-les aux probiotiques du lait fermenté pour un parfait « engrais à microbiote » (= flore) !

La suggestion du chef : Yaourt bounty

Sur un pot de yaourt nature, de préférence fait-maison, versez 1 c.à c. de noix de coco râpée.
Puis épluchez 1 carré de chocolat noir à pâtisser à l’aide d’un couteau économe.

=> Vous pouvez remplacer les "épluchures" de chocolat par du cacao maigre en poudre nature (sans sucre ajouté).

Bon pour le cœur : chocolat noir + banane

Riches en fibres douces, potassium, magnésium et autres composés protecteurs, les deux compères s’entendent pour aider à contrôler la pression artérielle, le cholestérol et l’inté-grité des parois vasculaires.

La suggestion du chef : Ma mini-fondue des îles

Taillez une banane en rondelles et mettez-les dans un petit bol.
Arrosez de 2 carrés de chocolat fondu au bain-marie.

=> Ananas, pomme, poire, clémentine en cubes ou en quartiers… rien n’empêche d’ajouter d’autres fruits frais !

Bon pour le moral : chocolat + vanille

Se sentir en sécurité, réconforté, com-blé, ça compte aussi pour la santé !
Le chocolat, magicien de l’humeur, complote avec dame vanille, experte en détente et décontraction.

La suggestion du chef : Le chocolat chaud signature

Dans une casserole, faites fondre doucement 10 carrés de chocolat noir à pâtisser (environ 40 g) dans 250 ml de lait d’amande.
Remuez sans cesse avec un fouet.
Ajoutez une pincée de vanille en poudre.

=> On peut ajouter de la cannelle, remplacer le lait d’amande par un autre de son choix.

Super antioxydant : chocolat noir + piment

Le piment est l’un des aliments les plus riches en antioxydants. Le chocolat noir aussi. Marions-les, comme les Mexicains dans leurs innombrables "moles" (sauces) !

La suggestion du chef : Ma petite mousse extra simple choco-piment

Pour 4 à 6 personnes.
Faites fondre 200 g de chocolat noir à pâtisser au bain-marie, avec 2 pincées de piment d’Espelette.
Séparez blancs et jaunes de 4 œufs.
Battez les blancs en neige très ferme.
Mélangez les jaunes au chocolat fondu.
Incorporez spatule par spatule les blancs en neige au chocolat.
Placez au frigo pour au moins 4/5 heures.

=> Dans les vieilles recettes de mousses, on ajoutait du sucre. Mais ça c’était avant ! Le chocolat est bien assez sucré en soi. En revanche, on peut s’amuser avec une pincée de poudre de cannelle, de noix de muscade ou de clou de girofle, dans le chocolat fondu.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ma Bible des aliments remèdes
Bien manger sans cuisiner
D'ici ou d'ailleurs, les points qui guérissent
Chimiofolies