Le persil (Petroselinum crispum)

Anti-inflammatoire et diurétique
Rubrique

Plat ou frisé, nous avons presque tous un pot de persil sur le rebord de notre fenêtre. Et c’est tant mieux ! Outre sa richesse en vitamine C, le persil peut en effet soigner nombre de nos petits maux quotidiens.

Le persil est une plante herbacée de la famille des ombellifères. À l’origine, le persil était employé uniquement comme plante médicinale. Ce n’est qu’au Moyen Âge qu’on a commencé à l’utiliser en cuisine, comme aromate.
Il existe 3 variétés de persil : le persil frisé et le persil plat, utilisés comme aromate, et le persil bulbeux, au goût proche du panais, dont on cuisine les racines comme légume.
Le persil plat, encore appelé persil de Naples, a un goût plus fin et plus intense que son frère frisé. Il est à privilégier en cuisine, d’autant plus qu’il supporte bien la cuisson.
Réservez donc plutôt le persil frisé à la garniture.
Attention, plat ou frisé, choisissez toujours le persil avec des feuilles bien vertes, pour un maximum de fraîcheur, de goût et de principes actifs.

LES RICHESSES DU PERSIL
- vitamine C
- chlorophylle
- flavonoïdes
- fer
- potassium
- phosphore

DE NOMBREUSES PROPRIÉTÉS THÉRAPEUTIQUES
- anti-anémique
- diurétique
- anti-inflammatoire
- antitussif
- apéritif
- carminatif
- fébrifuge
- emménagogue…

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de gemmothérapie
Devenir acteur de sa guérison
Mon cahier de sophrologie
Mon herbier des feuilles d'arbres… des parcs et des jardins