Le rhume de hanche

Rubrique

Un enfant qui pleure dès qu'il se met debout, qui boite ou qui refuse de poser un pied par terre ! C'est peut-être un rhume de hanche. Gros plan sur cette affection fréquente chez le jeune enfant.

Mal nommé, le rhume de hanche, que les médecins appellent aussi "synovite aiguë transitoire de la hanche", n'a rien à voir avec un rhume. Il correspond en réalité à une inflammation bénigne de la hanche qui se produit après un épisode viral (rhinopharyngite, gastro-entérite virale...) chez un enfant âgé de 3 ans à 10 ans généralement.

Une boiterie soudaine

Le rhume de hanche se manifeste souvent le matin au réveil, ou après la sieste, de façon brutale et inattendue, alors que tout allait bien la veille ou juste avant. L'enfant présente une boiterie douloureuse et refuse même, parfois, de poser le pied par terre. Il pleure et plie sa jambe du côté atteint pour éviter l'appui sur le talon, se contentant de poser avec précaution le bout des orteils sur le sol. Souvent mise sur le compte d'une douleur du pied ou du genou consécutive à une chute, cette douleur est facilement mise en évidence par le médecin lors de la mobilisation de la cuisse en position allongée, alors que le genou, lui, demeure indolore à la mobilisation comme à la palpation. Il n'y a pas de rougeur ou d'œdème au niveau de la hanche. La température est normale la plupart du temps.

Simple rhume ou arthrite ?

Toute la difficulté consiste alors à savoir si la boiterie constatée correspond à un simple rhume de hanche ou s'il s'agit d'une arthrite aiguë de la hanche, autrement dit d'une infection, pathologie plus sérieuse qui peut laisser une infirmité par la suite si elle n'est pas correctement prise en charge. Cette affection, qui se manifeste donc aussi par une boiterie, s'accompagne notamment d'une élévation de la température.

L'ostéochondrite ou maladie le legg-calvé-perthes

Plus rare que le rhume de hanche, l'ostéochondrite, qu'on appelle aussi maladie de Legg-Calvé-Perthes ou coxa plana, se manifeste également par une boiterie chez les enfants de 3 à 8 ans, des garçons surtout. La radiographie permet de retrouver les signes classiques de cette maladie qui se traduit par un écrasement de la tête fémorale, sa condensation ou sa fragmentation. Traction et chirurgie parfois en constituent le traitement et permettent d'éviter des séquelles arthrosiques à l'âge adulte.

Une radio et une échographie

Une simple radiographie de la hanche suivie d'une échographie vont rassurer les parents en ne montrant qu'une petite distension articulaire, synonyme de rhume de hanche, et surtout, l'absence d'atteinte osseuse ou cartilagineuse au niveau de la tête fémorale, éliminant ainsi une arthrite. Mais attention, il arrive que la radiographie soit normale alors qu'il s'agit bel et bien d'un début d'arthrite ! D'où l'intérêt des examens de sang qui vont alors permettre de repérer des signes d'infection, absents dans le cas d'un simple rhume de hanche.

Une scintigraphie en cas de doute

En cas de doute après l'échographie, ou si les examens sanguins ne confirment pas qu'il s'agit d'un rhume de hanche, l'on peut être amené à pratiquer une scintigraphie osseuse. Cet examen indolore peut montrer un défaut d'irrigation vasculaire de la tête du fémur, synonyme alors d'ostéo-chondrite.

Aspirine et repos

Un repos au lit, de l'aspirine ou des antalgiques permettent la guérison. Le repos est essentiel car il permet de soulager l'articulation et d'éviter une déformation de la tête fémorale fragilisée par l'inflammation. Lorsque les douleurs ne cèdent pas ou sont trop intenses, les médecins recourent parfois à une "traction cutanée", appareillage destiné à diminuer la pression qui s'exerce sur la tête du fémur.

La guérison en 4 à 8 jours

En général, un rhume de hanche guérit en moins de 8 jours. La guérison signifie que l'enfant doit être capable de marcher et de courir sans se plaindre et sans boiterie. Certains courent même comme des lapins après 2 ou 3 jours ! Mieux vaut reprendre contact avec le médecin en cas de fièvre persistante pendant la période de repos, d'absence d'amélioration au bout de 4 à 5 jours ou d'absence de guérison au bout de 8 jours. Enfin, une radiographie de contrôle est souvent prescrite par prudence 45 jours après la guérison.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les aliments qui guérissent (Poche)
Le Guide du thé vert
Trucs et astuces de santé
Mon cahier de sophrologie