Le shiitaké

L’élixir de vie des Chinois
Rubrique

Champignon champion pour votre immunité, il vous aide à prévenir et à chasser les infections.

Tout comme le ginseng, le shiitaké a, en Orient, une véritable réputation de panacée, source de bonne santé et facteur de longévité. Sous la dynastie Ming, ses effets ont même été décrits par le célèbre physicien chinois Wu Shui. D’après lui, ce champignon procure vigueur et énergie, prévient et soigne les hémorragies cérébrales, diminue la tension artérielle, soigne l’anémie, le diabète et le cancer. Le shiitaké, de plus, est réputé en Asie pour lutter contre le cholestérol et comme aphrodisiaque... Autant de vertus ont suscité quelques vérifications scientifiques.

LES ÉTUDES SUR LE CANCER
Dès 1962, des expérimentations ont été menées afin d’évaluer les effets du shiitaké, ou plus exactement du lentinane qui semble en être le principe actif majeur, en cas de cancer. Sans que les résultats soient « spectaculaires » (le shiitaké ne s’est pas révélé un antidote au cancer !), plusieurs essais ont montré que ce dernier potentialisait les effets de la chimiothérapie, ce qui n’est pas négligeable. Il rétablit certains mécanismes de défenses immunitaires.

LES EFFETS ANTIVIRAUX
Le lentinane stimule les défenses naturelles en cas d’infection. Et, surtout, il accélère la production naturelle d’interféron, une substance reconnue pour ses propriétés antivirales. Actuellement, il fait d’ailleurs l’objet d’essais cliniques pour la prévention du développement du sida sur des personnes porteuses du virus. Bien entendu, il ne s’agit que d’essais et, comme pour le cancer, soyons prudents : de nombreuses années sont nécessaires avant de donner des résultats significatifs et de permettre l’éventuelle élaboration de traitements. En attendant, contentons-nous des vertus prouvées du champignon, qui sont déjà impressionnantes.

CONTRE LES MALADIES CHRONIQUES
En attendant les résultats, positifs ou négatifs, des études menées sur cancer et sida, sachez que les effets du shiitaké, en cas d’infections bénignes comme celles qui vous poursuivent dès l’automne, présentent déjà un réel intérêt. Car ce champignon renforce vos défenses naturelles et, votre organisme ainsi armé, virus et bactéries ont beaucoup moins de prise pour s’y installer !

CONTRE LE CHOLESTÉROL
Les scientifiques qui se sont intéressés au shiitaké ont également fait des études sérieuses sur les effets du shiitaké en cas d’excès de cholestérol. Plusieurs essais ont été effectués, sur des jeunes femmes et des personnes de plus de 60 ans, avec une baisse moyenne de 5 à 10 % du cholestérol dès la première semaine de traitement au shiitaké.

COMMENT SE PROCURER DU SHIITAKÉ ?
On trouve de plus en plus facilement le shiitaké frais. Mais on peut aussi, quand on veut bénéficier de vertus thérapeutiques « concentrées », faire appel à des compléments alimentaires : des extraits liquides ou des gélules.
Un conseil : choisissez la marque en fonction du dosage en lentinane. Le mieux est de faire une cure de 20 jours à un mois, renouvelable aux changements de saison pour aider l’organisme à s’adapter aux variations climatiques.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Produits chimiques : l'overdose
Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent
Mon cahier pour aller jeûner
Les savoureuses recettes d'Anaïs Dufourneau