Le Thym (Thymus vulgaris)… Adieu les refroidissements !

Rubrique

Plante aromatique et médicinale, le thym est présent dans presque tous les jardins du Sud. Très parfumé, il se couvre au printemps d’une nuée de ravissantes petites fleurs mauves.

Ce petit arbuste de la famille des labiées, aux feuilles très aromatiques, s’épanouit dans les régions ensoleillées du pourtour méditerranéen.
Dans la symbolique populaire, le thym représente la vigueur et le courage, mais aussi l’amour profond et durable. Le dicton ne dit-il pas : « Donner du thym, c’est faire l’amour sans fin ! »

SES PROPRIÉTÉS
> Les propriétés médicinales, antiseptiques et aromatiques du thym étaient déjà connues plusieurs millénaires avant Jésus-Christ. Au fil des siècles, nos ancêtres l’ont utilisé pour se protéger des maladies et des épidémies, pour aromatiser les plats et parfumer les savons et les bains, pour redonner du tonus en cas de fatigue et même pour embaumer les morts. Pas étonnant, car le thym est très riche en thymol, un phénol fortement antiseptique, antibactérien, antiviral et antifongique.

> Le thym est aussi tonique et énergisant en cas de fatigue ou d’asthénie. Il stimule la digestion et le bon fonctionnement du foie. Il calme la toux, soulage les douleurs rhumatismales, musculaires ou menstruelles, soigne les affections respiratoires… Sans conteste, les raisons d’en avoir chez soi ne manquent pas.

EN CUISINE
> En cuisine aussi, le thym mérite sa place. Vedette de la cuisine méditerranéenne, grand ami des viandes au barbecue et de la tomate, le thym se marie aussi à merveille avec les gibiers, le poulet, les fromages et même certains fruits.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Diététique de l'expérience
Les secrets d'un jeûne réussi
Mon cahier de botanique
Mon cahier de recettes aux huiles essentielles