Le zona

Brûlures, cloques douloureuses, grosse fatigue : le zona nous met à plat. Adoptez les huiles essentielles antivirales, antiseptiques et antalgiques, qui calment les symptômes comme nul autre traitement !

Il s’invite au pire moment : lorsqu’on est fatigué, stressé, surmené. Des picotements et brûlures annoncent la sortie de cloques, comme un herpès, mais en bien plus douloureux puisque siégeant le long d’un nerf.
Le zona « sort » plutôt dans le haut du corps (thorax, tronc...) même si, théoriquement, il peut s’installer à n’importe quelle extrémité d’une terminaison nerveuse. Une fois son « cycle » commencé, rien ne peut l’arrêter. Le zona, infection d’un nerf qui s’exprime par des symptômes à fleur de peau, profite d’une baisse de vos défenses immunitaires pour venir vous harceler. Il est plus ou moins pénible, mais rarement dangereux.
Aucune raison cependant de subir la douleur, type « piqûres d’ortie » : épargnez-vous cela et accélérez le retour à la normale grâce à l’aromathérapie.

VOS HUILES ESSENTIELLES
LE NIAOULI
C'est l’huile essentielle reine dans tous les cas de manifestations cutanées infectieuses de type herpès ou zona. Elle renforce l’immunité générale et locale (peau). Excellent antiviral, elle est la solution aroma type contre le zona.

LE RAVINTSARA
Il est exceptionnel pour renforcer l’immunité et améliorer la « réponse » du corps. C’est aussi l’huile essentielle la plus puissante contre les virus (et le zona en est un). Anti-infectieuse remarquable, elle prévient les risques de surinfection cutanée. Antidouleur et antispasmodique, elle lutte, en plus, contre la déprime qui peut s’installer en cours de zona.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les remèdes homéopathiques qui guérissent
Mon herbier des feuilles d'arbres… des parcs et des jardins
Ma Bible des aliments remèdes
Les savoureuses recettes d'Anaïs Dufourneau