Les ados accros au web dépriment…

Rubrique

Selon un rapport publié cet été par les Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine, les ados adeptes d’Internet qui surfent sans limite auraient 2,5 fois plus de risques d’être déprimés que les autres. Près de 10 % des ados accros à Internet développent une dépression. « Depuis le milieu des années 1990, l’utilisation excessive d’Internet, excessive ou déraisonnable, a été identifiée comme un comportement à symptômes de dépendance, associé à des problèmes relationnels, un mauvais état de santé, des comportements agressifs et d’autres symptômes psychiatriques. » Alors, les ados, lâchez un peu la souris et allez vous balader !

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 129

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Et si vous manquiez de vitamine D ?
Problèmes circulatoires : les prescriptions du Dr Valnet
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Le Guide du thé vert