Les biscuits de Moune

Ce mois-ci, vous allez apprendre comment vous régaler… comment vous faire facilement vos petits biscuits… même que tout le monde en redemande tellement ils sont trop bons… C’est super simple et rapide, pas besoin d’être une grande cuisinière (ou un grand cuisinier, hein ?) pour devenir un pro du biscuit ! Et l’avantage, c’est qu’il n’y a que des bonnes choses dedans vu que c’est vous qui décidez de leur composition…

Comme à mon habitude, je vais vous donner 3 recettes principales, mais vous pourrez les décliner à l’infini… un peu sur le même principe que les barres aux céréales (Rebelle-Santé n° 144), et que toutes les recettes que je vous souffle à l’oreille… Mon but premier étant de vous rendre autonome (enfin un minimum, hein ? …), c’est vous qui décidez toujours, au final, de vos propres recettes et de ce que vous mettez dedans…

LES BISCUITS DE TYPE SABLÉS
Ingrédients :
- 125 grammes (gr) de sucre roux ou de canne
- 1 œuf entier
- 250 gr de farine
- 125 gr de beurre

  • Mettre à fondre le beurre au bain-marie.
  • Casser l’œuf dans une jatte et le battre comme une omelette, y ajouter le sucre.
  • Mélanger énergiquement. Y ajouter le beurre fondu.
  • Mélanger et enfin y ajouter la farine.
  • Bien mélanger le tout et laisser reposer 1 h.
  • Mettre le four à chauffer à 180°.
  • Étaler la pâte et y faire des motifs avec des emporte-pièces ou bien un verre retourné pour faire des ronds assez réguliers.
  • Mettre les biscuits sur une plaque farinée à four chaud.
  • Laisser cuire une petite vingtaine de minutes (mais tout dépendra de votre four, il faut les sortir quand ils commencent à dorer).
  • Laisser refroidir hors du four.

Les enfants adorent ces biscuits-là, auxquels on peut donner toutes les formes que l’on veut.  L’idéal est qu’ils les fassent eux-mêmes, il y a peu de risques de blessures, si ce n’est qu’il ne faut pas les laisser s‘approcher du four, évidemment, et faire attention au beurre fondu quand même… Et puis quelle fierté quand les copains et copines viennent prendre le goûter à la maison… et qu’ils adorent ces p’tits biscuits faits-maison que leurs potes leur ont concoctés…

LES BISCUITS DE TYPE COOKIES
Ingrédients :
- 100 gr de cassonnade    
- 100 gr de sucre roux ou de canne    
- 1 œuf entier    
- 250 gr de farine    
- 125 gr de beurre     
- 1 cuillerée à café (CC) d’arôme vanille (facultatif)    
- 1 cuillerée à soupe (CS) de crème fraîche    
- ½ CC de bicarbonate de soude ou 1 sachet de levure    
- ½ CC de sel ou de fleur de sel    
- 1 CC de cannelle en poudre (facultatif)    
- 1 tablette de chocolat noir, au lait ou blanc    
- Facultatif : noix de coco râpée, muesli, flocons d’avoine, fruits secs...

  • Mettre à fondre les 125 gr de beurre au bain-marie.
  • Casser l’œuf dans une jatte et le battre comme une omelette.
  • Y ajouter les 100 gr de cassonnade et les 100 gr de sucre.
  • Mélanger énergiquement. Y ajouter le beurre fondu et l’arôme vanille.
  • Mélanger et enfin y ajouter les 250 gr de farine et la crème fraîche.
  • Bien mélanger le tout et ajouter le sel, le bicarbonate ou la levure et la cannelle.
  • Concasser la tablette de chocolat pour en faire des petits morceaux.
  • Mélanger les petits morceaux de chocolat à la pâte, et ajouter le muesli, la noix de coco râpée, les flocons d’avoine ou les fruits secs de votre choix.
  • Laisser reposer 1 h au frais.
  • Mettre le four à chauffer à 200°.
  • Reprendre la pâte et faire des boules régulières sur une plaque farinée (les distancer un peu les unes des autres, car ça s‘étale pas mal !).
  • Mettre à four chaud. Laisser cuire une dizaine de minutes (mais tout dépendra de votre four, les sortir avant qu’ils ne durcissent).
  • Laisser refroidir hors du four.

Les incontournables cookies de nos cousins d’Amérique… C’est sûr qu’ils sont bons et on peut rajouter plein de bonnes choses dedans… Bon, c’est un peu calorique… mais si on n’utilise que de bons ingrédients, c’est déjà beaucoup moins grave…
Ici, on les préfère avec de la noix de coco râpée, des graines diverses et variées, des bananes séchées (miam…), des dattes, des abricots secs… Bref, tout ce qui traîne à ce moment-là dans mes placards… et plus c’est varié, meilleur c’est… Pourtant, mes coccinelles jolies sont allergiques à tout ce qui est fruits à coques… mais il y a tellement d’autres choix de fruits secs que les cookies sont toujours différents, avec des goûts parfois si subtils… que ça deviendrait peut-être urgent que j’en note les recettes… Et en même temps, ça devient un jeu de deviner « ce que j’ai bien pu mettre là-dedans »…
Chacun a SA propre recette de cookies et SON truc qui les rend vraiment perso, c’est tellement infini comme déclinaison de recettes qu’on pourrait rester dessus pendant des heures...

LES BISCUITS DE TYPE MADELEINES
Ingrédients :
- 150 gr de sucre roux ou de canne    
- 2 œufs entiers    
- 150 gr de farine    
- 125 gr de beurre

  • Mettre à fondre les 125 gr de beurre au bain-marie.
  • Casser les 2 œufs dans une jatte et les battre comme une omelette.
  • Y ajouter les 150 gr de sucre. Mélanger énergiquement.
  • Y ajouter les 150 gr de farine. Mélanger.
  • Et enfin y ajouter le beurre fondu.
  • Bien mélanger le tout et mettre en moule, la préparation obtenue est assez molle, c’est normal, pas de panique !
  • Mettre à four chaud à 180°.
  • Laisser cuire une petite dizaine de minutes, il faut qu’on ait l’impression que la pâte est à peine cuite.
  • Petite astuce, moi j’éteins quand les madeleines commencent à fendiller sur le dessus.
  • Laisser refroidir dans les moules.

Ces sempiternelles madeleines sont tellement délicieuses nature qu’on n’a même pas besoin de rajouter trop d’ingrédients… mais pour ceux qui aiment faire des essais… pas de problèmes… tout est permis… Et franchement, je les trouve tellement meilleures quand elles sont faites à la maison qu’en acheter de toutes prêtes ne me vient plus à l’idée… Celles avec une face chocolat sont à tomber… Essayez d’en faire aux 3 chocolats, c’est encore meilleur… et super joli en plus… madeleine à face noire, madeleine à face blanche et madeleine à face marron… j’vous dis pas la grande classe dans une assiette à l’heure du thé…

RAJOUTS POSSIBLES
Noix de coco râpée, raisins secs, noisettes, noix concassées, bananes séchées, muesli, flocons d’avoine, graines de tournesol, graines de courge… 
Morceaux de chocolat noir, au lait ou blanc.

ACCRO AU CHOCOLAT ?
Pour des biscuits avec une face chocolatée :
- pour les gourmands, faire fondre au bain-marie quelques carrés de chocolat (noir, au lait ou blanc) dans du lait (vache, coco, brebis, végétal…).
- quand le chocolat est fondu, y tremper une face des biscuits (ou le biscuit en entier pour les accro).
- vous pouvez même faire un mix de plusieurs chocolats, une face noire, une face blanche…
- et même rajouter des amandes pilées, de la noix de coco râpée…
- laisser refroidir.
- … et déguster !

Pour obtenir des biscuits tout choco :
- reprendre les recettes du début et après avoir ajouté du beurre fondu à la pâte,
- on peut mettre 2-3 CS de chocolat en poudre...
- … et continuer les recettes comme indiqué plus haut !

Bien sûr, pour éviter le gaspillage d’énergie, le mieux est de faire ses biscuits les uns après les autres pour profiter du four chaud. Vous pouvez même les faire cuire en même temps, c’est ce que je fais, le peu d’écart de température peut nous le permettre… Je double aussi les quantités, ça me permet d’en faire suffisamment pour quelque temps !
Ça se garde très bien dans une boîte en fer hermétique… J’ai 2 grosses boîtes en fer qui me durent 2 ou 3 semaines selon les gourmands qui passent à la maison...
Ce qu’il y a de bien, c’est que nos pitchouns peuvent mettre la main à la « pâte » (cette expression n’a jamais été aussi vraie, hein ?...) et qu’ils peuvent aussi mettre leur grain de sel en suggérant les rajouts à leurs « vieux parents trop nuls qui savent même plus quoi mettre dedans  tellement qu’ils ont perdu leur cerveau »… Bon, c’est un peu exagéré, mais c’est presque comme ça du côté de chez moi, voyez vous…
Un conseil, notez bien vos recettes, ce sera plus facile pour les refaire (ou pas…) la prochaine fois… Je galère toujours pour me souvenir de ce que je mets dedans et… c’est toujours la mémoire de mes coquelicots jolis, souvent actives aux recettes, qui me rappellent les ingrédients utilisés…

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

L'alimentation santé : les recettes!
Mon cahier de botanique
Les massages aux huiles essentielles qui guérissent
Bien réel le surnaturel