Les bons soins pour les peaux grasses

Son apparence luisante, voire huileuse ou boutonneuse, fait le malheur quotidien de la majorité des adolescents… mais pas seulement. Les caractéristiques d’une peau grasse peuvent perdurer jusqu’à un âge très… mature, surtout chez les hommes. On peut pourtant lutter contre ses aspects les moins bienvenus. Avec un bon programme de soins et des cosmétiques bien choisis.

PORTRAIT D'UNE PEAU GRASSE
Il arrive qu’une peau paraisse un peu plus grasse à certaines périodes de la vie, particulièrement lors de variations de l’équilibre hormonal (à l’adolescence, durant une grossesse, avant les règles…), mais aussi à la suite d’un coup de stress ou à cause d’une mauvaise hygiène de vie : tabac, pollution, mauvais choix alimentaires n’arrangent rien, il faut le savoir. Quelques traitements ponctuels peuvent alors suffire.

Une vraie peau grasse se reconnaît d’abord à la permanence des signes qui la caractérisent :
- Un grain épais, des pores dilatés
- Un aspect luisant
- Une peau résistante
- Touche essentiellement la tête (visage et cheveux) et parfois le haut du torse et du dos.

DES COSMÉTIQUES BIEN CHOISIS
L’industrie cosmétique ne manque pas de proposer ses solutions pour les peaux grasses. Certaines pourtant paraissent plus adaptées que d’autres, et pour reconnaître les meilleures, un petit coup d’œil à la liste des ingrédients est toujours instructif !

LES INGRÉDIENTS À ÉVITER
- L’alcool, asséchant et irritant, ne doit certainement pas être utilisé de façon quotidienne.
- Les Sodium lauryl sulfate et Ammonium lauryl sulfate, tensioactifs également irritants, sont à placer sur la liste rouge.
- Les agents occlusifs, comme les huiles minérales dérivées du pétrole (Cera microcristallina, Isododecane, Mineral oil, Paraffinum liquidum…), sont aussi à éviter.

LES ACTIFS À PRIVILÉGIER
- Les agents astringents contribuent à resserrer les pores de la peau. Parmi eux, l’alchémille, la bardane qui est également assainissante, l’huile essentielle de citron, le pamplemousse, l’eucalyptus, l’hamamélis, le myrte, la reine-des-prés…
- Les argiles peuvent rendre bien des services, surtout en masque, pour leurs vertus assainissantes et leur capacité à absorber les excès de sébum : Bentonite, Illite, Kaolin…
- Les régulateurs de la production de sébum ont bien sûr leur intérêt comme l’huile de noisette, également hydratante.
- Les agents apaisants et/ou anti-inflammatoires ont également leur rôle à jouer, pour préserver des irritations et éviter que les petits boutons se transforment en acné récidivante : Bisabolol, calendula…
- Quelques actifs purifiants, enfin, ne sont pas de refus, comme l’arbre à thé, la menthe, le romarin ou le thym…

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les aliments qui guérissent (Poche)
Le Guide du thé vert
Trucs et astuces de santé
Mon cahier de sophrologie