Les chaussettes russes pour la plante des pieds fragile

Rubrique

J’ai une recette pour la dame qui souffre des pieds (Belle-Santé n°101) qui remonte à l’époque de la «Grande armée» : les grognards de Napoléon faisaient souvent de très longues marches. Le TGV n’existait pas ni les chaussettes pour les simples soldats. Ces derniers utilisaient des chaussettes russes ; c’était une bande de toile, vieille chemise ou autre, qu’on entortillait autour du pied avec une mixture composée de poireaux et guimauve réduits en bouillie avec un caillou approprié.
Pour ne rien vous cacher, je n’ai pas trouvé de rescapés de la Grande armée, mais cette vieille recette a traversé les siècles. Quant à moi, je pense qu’il faut utiliser la partie haute du poireau. Renseignements pris, le mixeur n’existait pas non plus ! En tout état de cause, la guimauve est réputée émolliente. J’en ai beaucoup, c’est mon âne qui la mange. Il va sans dire que la préparation ne peut s’effectuer qu’avec des plantes fraîches. Bonne marche!»

Truc envoyé par M. B. des Côtes-d’Armor

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de radiesthésie
Trucs et astuces de santé
Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent
Mon cahier de lithothérapie