Les cosmétiques bio pour bébé : une bonne idée ?

Pour lui, on ne veut que le meilleur. Et bien sûr, le bio paraît une évidence. Mais apporte-t-il toutes les garanties que doit présenter un cosmétique pour bébé ? Est-ce vraiment ce qu’il y a de mieux pour lui ?

Le débat sur les « mallettes roses », distribuées par certaines maternités et qu’un collectif de scientifiques a dénoncées comme représentant un « cocktail toxique » en septembre dernier, a mis en lumière les dangers que peuvent représenter certains produits pour les très jeunes enfants. Il a souligné l’importance de bien choisir les cosmétiques qu’on destine à son bébé, mais sans toujours apporter de solutions claires ou simples à appliquer. Il suffit pourtant de quelques repères pour bien faire...

DES PRODUITS RIEN QUE POUR LUI
La peau d’un bébé est très spécifique, son organisme ne répond pas comme celui d’un adulte face à certains composés utilisés en cosmétique, ses besoins sont différents... et ses cosmétiques doivent répondre à des exigences bien particulières.

RESPECTER SA PEAU
On estime que les enfants mettent environ 10 ans à acquérir l’intégralité de leurs défenses cutanées. Avant cela, et surtout durant les toutes premières années, leur peau s’assèche facilement et réagit plus fortement à toutes les substances irritantes.

NE PAS METTRE SA SANTÉ EN DANGER
La peau d’un bébé est également plus fine et perméable que celle d’un adulte, permettant aux ingrédients cosmétiques de pénétrer plus facilement dans l’organisme et dans des proportions relativement plus importantes. Plus les enfants sont jeunes, plus certaines substances peuvent avoir des incidences particulièrement graves sur leur santé, parfois après plusieurs dizaines d’années !

EN RESTER À L'INDISPENSABLE
Moins un bébé est en contact avec des substances différentes, moins il a de risques d’en rencontrer une à laquelle il est allergique ou réactif.

LES VRAIS ATOUTS DU BIO
Un label bio garantit :
> un pourcentage d’ingrédients issus de l’agriculture biologique,
> une composition la plus naturelle possible,
> l’éviction de toute une liste de matières premières parmi les plus nocives pour l’environnement et pour la santé.
> pas de perturbateurs endocriniens,
> pas d'ingrédients suspects de toxicité

CE QU'IL FAUT ÉVITER, MÊME EN BIO
> L'alcool
Dans la liste des ingrédients :
- alcohol
- alcohol denat.
> Les huiles essentielles
Dans la liste des ingrédients :
- les plus allergisants : Cinnamal, Farnesol, Isoeugenol.
- les plus fréquents : Limonene, Linalool, Citronellol, Eugenol...
> Les irritants cutanés
C’est le cas de l’Ammonium lauryl sulfate, qu’on trouve souvent dans les produits bio et qui a des caractéristiques très semblables au Sodium lauryl sulfate, qui, lui, y est interdit.

Alors oui, pour un bébé, le bio est une évidence. Mais ce n’est qu’un premier filtre de choix, pas toujours suffisant. À chacun d’aller plus loin, pour choisir... le meilleur du bio !

À LIRE : Les meilleurs produits de soins pour bébés et jeunes enfants. L. Wittner et H. Le Heno. Éd. Leduc.S -  5,90 €

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de bien-être aux 4 saisons
Maux d'enfants, poussées dentaires, rhumes, poux...
Bien manger sans cuisiner
Les compléments alimentaires qui guérissent