Les fruits de mer : les 4 meilleures associations santé

Rubrique

Il n’y a pas plus sain et antioxydant qu’un plateau de fruits de mer sur une table de fête. Mais on peut aussi les préparer autrement…

Les petits secrets


Coquillages ou crustacés, les fruits de mer doivent être plus frais que frais, c’est la base. Oubliez les crevettes qui flottent dans les boîtes en plastique et nagent dans un liquide douteux, coloré et agrémenté d’additifs divers, au supermarché. Achetez vos produits exclusivement chez le poissonnier.

Super anti-âge : huître + citron


L’huître est un « comprimé antioxydant » à elle seule : elle est riche en minéraux (zinc, sélénium) et acides aminés (cystéine, taurine) antioxydants, ainsi qu’en iode, boosteur de la thyroïde. Ajoutez un filet de citron pour compléter en vitamine C, et profitez.

La suggestion du chef : les huîtres au citron

D’accord, pas besoin d’une recette pour presser un quart de citron sur une huître crue.

  • Mais vous pouvez aussi arroser de citron votre huître chaude : ouverte, vidée de son eau et passée au four 180 °C pendant 5 mn, puis sous le grill 1 mn.
  • Pressez le citron sur la chair avant de servir. 
  • Ajoutez une pointe de poudre de paprika et de persil pour renforcer encore l’apport en vitamine C.

Anti inflammatoire : crevette + curcuma


La glucosamine de la carapace de crevette (et son dérivé la N-acétylglucosamine) est anti-inflammatoire, antidouleur et un véritable « engrais » pour les articulations et le cartilage. Le curcuma est la star des épices antiinflammatoires.

La suggestion du chef : crevettes grises coco-curcuma

  • Achetez à votre poissonnier des crevettes grises cuites, non décortiquées.
  • Dans une poêle, versez du lait de coco et du curcuma en poudre.
  • Faites chauffer doucement et mélangez bien.
  • Jetez-y vos crevettes grises le temps de les réchauffer.
  • Servez immédiatement. Mangez sans décortiquer.


Vous pouvez ôter la tête et les antennes des crevettes avant de les poêler, mais laissez-leur leur carapace. Si vous appréciez, une pointe de gingembre en poudre apportera aussi son expertise anti-inflammatoire.

Protection cardiaque : moules + cacahuète


Excellente source de protéines, zinc, sélénium et vitamines B, la moule est la madame la plus cardioprotectrice de la mer. La cacahuète, injustement montrée du doigt en raison de sa teneur calorique - certes élevée mais aucune importance puisqu’on en consomme peu - est l’une des meilleures sources de bétasitostérol (anticancer) et de resvératrol, puissant polyphénol ami du cœur.

La suggestion du chef : moules-cacahuètes

  • Lavez et grattez les moules.
  • Mettez-les à ouvrir dans une cocotte (ou une casserole) avec 2 cuillerées à soupe de beurre de cacahuète maison (= mixez 2 cuillerées de cacahuètes avec un filet d’huile de colza jusqu’à obtenir la texture désirée).
  • Dès que toutes les coquilles sont ouvertes (ça va vite !), mélangez pour que la sauce se répartisse bien, et servez.


Autant la moule crue est très iodée, autant la cuite perd son caractère marin pour adopter un accent terrien évoquant la noisette. La cacahuète renforce ce côté doucereux sans tomber dans le « trop doux ». Servez avec une salade de mâche à l’huile de noix, tant que vous y êtes, ses oméga 3 raviront votre cœur.

Top minceur : crabe + pomme


Le crabe est ultra léger et ultra protéiné. La pomme, rassasiante et très fournie en fibres solubles, coupe-faim et bonne pour la glycémie (prévention des fringales). À eux deux, ils forment un joli couple minceur.

La suggestion du chef : verrine de crabe aux pommes

  • 
Épluchez et coupez une pomme acidulée (Granny par exemple) en tout petits cubes. Si c’est trop long, râpez-la.
  • Arrosez de jus de citron pour éviter que la chair noircisse.
  • Égouttez une boîte de crabe ou mieux, utilisez du crabe émietté par votre poissonnier.
  • Installez les deux ingrédients soit en strates bien séparées, soit mélangés, dans une verrine (= un verre).
  • Ajoutez un filet d’huile d’olive, de la ciboulette et du persil (surgelés sinon frais, mais pas déshydratés). 


En entrée, ce duo réveille les papilles. Il suffit d’ajouter un œuf dur pour obtenir un plat complet. Dans ce cas, servez avec une bonne soupe de légumes bien chaude.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Trucs et astuces de santé
Quelle contraception choisir ?
Les compléments alimentaires qui guérissent
La médecine nous tue