Les huiles végétales pour votre beauté

Pouvez-vous citer, en 10 secondes, au moins une catégorie de cosmétiques qui ne puisse JAMAIS contenir au moins UNE huile végétale ?… Non, vraiment ? Pas même une ?

Il y en a pourtant. Peu, c’est vrai. Lesquelles ? Voici déjà un indice pour répondre à cette devinette : chercher un cosmétique qui ne puisse pas contenir de corps gras…
Elles sont la base des crèmes, des huiles de soin, des après-shampooings nourrissants... et de toutes les émulsions en général. Et l’émulsion, mélange de corps gras (huiles, mais aussi beurres et cires) et d’eau, est la forme galénique de la grande majorité des cosmétiques.

Beaucoup d’huiles, dans beaucoup de produits

Une des caractéristiques des huiles végétales est qu’en plus de POUVOIR théoriquement intégrer de nombreux types de formulation, elles SONT effectivement présentes dans une multitude de produits, qu’ils soient proposés par la cosmétique naturelle et bio ou par la cosmétique conventionnelle.
Et on ne parle pas que d’une huile ! On pourrait imaginer qu’une seule d’entre elles soit la panacée, la moins chère, la moins odorante, la plus facilement disponible, la plus facile à émulsionner… Mais non, on les trouve toutes ou presque dans les formules. C’est que, si elles appartiennent à la même famille d’ingrédients cosmétiques, elles sont toutes un peu différentes.

Alors ? Voici la réponse

- On ne trouve jamais d’huiles végétales dans les formules composées essentiellement d’alcool, comme les parfums (qui contiennent exclusivement de l’alcool, des huiles essentielles et des substances parfumantes) et les déodorants. Mais attention, pour ces derniers, seuls ceux présentés en aérosols sont concernés.
- De même, les lotions toniques (souvent à base d’alcool) ou micellaires se conçoivent sans huiles, végétales ou non.
- Enfin, les dentifrices, de formules très spécifiques, tout comme les vernis à ongles, de formulation également très particulière à base de solvants, plastifiants et agents filmogènes, n’y font jamais appel non plus.

Ce qui, finalement, ne constitue qu’une toute petite partie, par rapport à la grande masse des cosmétiques à l’huile !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Voir aussi

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

L'Alimentation santé en pratique
Infections ORL : rhumes, angines, bronchites, grippe.
Faut bien mourir de quelque chose !
D'ici et d'ailleurs les aliments qui guérissent