Les petites éoliennes

Rubrique

Vous êtes tenté par l'installation d'une petite éolienne au fond de votre jardin ? Pourquoi pas ? Si vous êtes patient, motivé, et n'espérez pas en tirer un quelconque bénéfice financier...

Emmanuel Thévenon

PAR CONVICTION ÉCOLOGIQUE
L'installation par une entreprise d'une éolienne domestique de 3 à 5 kW représente entre 15 000 à 30 000 € pour une production attendue d'environ 3 à 8000 kWh. Un investissement proche de celui d'une centrale photovoltaïque domestique.
Un aérogénérateur bénéficie en plus d'un crédit d'impôt de 45 %, contre 22 % seulement pour des panneaux solaires. Cependant, le prix d'achat de l'électricité d'origine éolienne est dérisoire comparé à celui du photovoltaïque. Sans compter qu'une centrale solaire ne demande quasiment aucun entretien pendant trente ans, alors qu'une génératrice mue par le vent, avec ses pièces mécaniques en mouvement, doit faire l'objet de révisions périodiques pour éviter les pannes.
Dernier écueil : la difficulté d'ici quelques années à trouver des pièces détachées sur un marché du petit éolien encore incertain.

AUTOCONSTRUCTION
En 2011, un peu plus d'un millier de personnes ont craqué pour cette forme d'énergie.
Quelques précautions s'imposent avant de vous lancer.
D'abord, deux choix s'offrent à vous : passer par une entreprise ou opter pour l'autoconstruction. Cette dernière est réservée aux bricoleurs et/ou aux moins fortunés, qui trouveront sur Internet des guides et des stages de formation.
Mais le plus simple est évidemment de s'en remettre à une société dont c'est le métier...

INDISPENSABLE ÉTUDE DE VENT
Une entreprise sérieuse doit d'abord s'assurer que votre jardin est suffisamment venté, en installant un mât de mesures à l'emplacement de la future éolienne. L'étude vous coûtera de 2000 à 5000 € HT. Cette étude indispensable permet de calculer la production d'électricité que vous êtes en droit d'attendre, eu égard à la hauteur de l'investissement.

CERTIFICATIONS
Une fois les mesures de vent réalisées, il sera temps de choisir avec le technicien votre éolienne en fonction des particularités d'Éole propres à votre site.
La fiabilité est essentielle, car une éolienne doit pouvoir tenir une vingtaine d'années avec des éléments mécaniques
fortement sollicités.
De manière générale, constate Philippe Brulé, le directeur du SEPEN (Site expérimental du petit éolien national), la qualité a tendance à s'améliorer. Moins bruyantes, les éoliennes gagnent surtout en fiabilité, grâce à l'introduction d'automatismes qui les arrêtent au moindre problème.

VENDRE SON ÉLECTRICITÉ ?
Autre sujet d'importance : que faire de l'électricité que votre éolienne va produire ?
Si vous la consommez au fil de l'eau, l'éolienne risque de tourner pour rien à certains moments, notamment la nuit. Et quand le vent tombe, vous êtes toujours tributaire du réseau électrique.
Il est possible de revendre votre surplus ou l'intégralité de votre production à EDF (seulement si vous êtes situé dans une zone de développement de l'éolien, ce qui est rare) ou à un autre fournisseur d'électricité. Il faut savoir que vous allez leur vendre chaque kWh au mieux 0,8 € alors que vous l'achetez 0,11 € à EDF...
Une fois encore, avant de prendre une décision, sortez votre calculette ! Et bon vent pour votre projet !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de radiesthésie
Trucs et astuces de santé
Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent
Mon cahier de lithothérapie