Les rats-taupes auraient-ils le secret de la fontaine de Jouvence ?

Rubrique

En étudiant une espèce de rat-taupe, un rongeur particulier d’Afrique orientale qui vit 10 fois plus longtemps que ses cousins, des chercheurs de la Tel Aviv University ont découvert que la protéine NRG-1 possédait sans doute d’étonnants pouvoirs anti-vieillissement. En effet, le rat-taupe, qui renferme des taux très élevés de la protéine, semble être à l’abri des pathologies habituellement liées au vieillissement : il garde toutes ses capacités physiques ou presque, reste toujours aussi vif, avec des os solides et surtout des capacités cognitives stables tout au long de la vie. La fameuse protéine protège les neurones et, par ailleurs, le rat-taupe est particulièrement résistant au cancer…

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 148

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier pour aller jeûner
Dépression. Le mensonge des antidépresseurs... et les vraies pistes de guérison
Mon cahier de gemmothérapie
Mon cahier de recettes d'anniversaire pour petits poly-allergiques