Les travaux de mars : Incertitudes et surprises…

Semis et plantations, voilà les mots-clés pour ce mois de mars qui offre rarement le climat idéal au jardinier impatient.

Profitez des giboulées de mars pour lancer une opération désherbage « préventif » de grande envergure : pratiquez le faux semis sur toutes les zones que vous allez mettre en culture. Vous préparez le sol, éliminez les plantules d’indésirables dès qu’elles ont levé. En passant très régulièrement, vous « videz » un peu le stock de graines du sol. Maintenez cette pression de désherbage manuel au stade plantule le plus longtemps possible pendant la culture. Autre avantage indirect de cette stratégie : par temps chaud et sec, le binage « casse » la croûte de surface et limite l’évaporation de l’eau au niveau du sol. Une petite économie d’eau à ne pas négliger.

AU POTAGER
> Les semis en pleine terre sont possibles dès que le sol est réchauffé.
> Plantez en pleine terre l’ail, les artichauts, l’échalote, les oignons, le persil, les pommes de terre précoces, le thym, la mélisse.
> Prenez le temps d’organiser des semis et des plantations échelonnés dans le temps et dispersés dans l’espace.

AU VERGER
> Les travaux de taille et de nettoyage des arbres se terminent, il faut songer à entretenir le sol au pied des arbres.
> Commencez la  prévention contre les attaques de champignons (moniliose, cloque, tavelure) en traitant avec de l’oxychlorure de cuivre ou à la bouillie bordelaise à 12g/L.
> Taillez la vigne, la ronce domestique.
> N’oubliez pas de  soigner les petits fruits.

AU JARDIN D'ORNEMENT
> Du côté des haies, taillez pour faire entrer la lumière, redonner une forme ou éliminer des branches mortes.
> La pelouse, après balayage des feuilles mortes, sera tondue, scarifiée, terreautée .
> Les massifs sont débarrassés des paillages au fur et à mesure de leur mise en culture ou de l’apparition des fleurs de bulbes.
> Nettoyez les vivaces (chrysanthèmes, aubrietia, campanules, hostées, heuchères…).
> Taillez les rosiers remontants et les glycines.
> Préparez les plants d'annuelles un peu frileuses sous abri.

POUR LES AIMAUX
> Les oiseaux vont avoir très rapidement besoin d’endroits pour nicher : pensez à remettre en état les nichoirs, et si vous avez nourri vos petits amis cet hiver, diminuez progressivement les apports.
> En fin de mois, anticipez le réchauffement du sol et de l’air en commandant, auprès de votre fournisseur, les larves d’insectes pour organiser la lutte biologique.
> Prévoyez des abris pour pallier le risque de coups de froid en avril-mai (feuilles mortes – paillages végétaux divers).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de tisanes
Poids : mode d'emploi
Les aliments qui guérissent (Poche)
Rhumatismes et autres maux articulaires