L’Euonymus Alatus

J’ai descendu dans mon jardin...
Rubrique

… ou plutôt, j’ai descendu dans ce jardin, moi, Evonymé, déesse grecque, amante du dieu Cronos, pour y admirer le spectacle flamboyant de celui que les hommes ont nommé Euonymus par similitude entre certains de ses attributs et ma progéniture : le feuillage écarlate, et l’éclat ardent de Vénus ; le bois façonné en aiguilles et fuseaux, et les Moires, mes Fileuses du destin ; les fruits toxiques et dévastateurs, et les Furies, mes déesses infernales. Toutes mes Filles réunies en un arbuste décidément... bien nommé.

Nom commun : le fusain ailé.
Genre et espèce : Euonymus alatus, du grec « eu » signifiant « bien » et « onoma », « nommé ».
Famille : CELASTRACEAE : arbres, arbustes, lianes des régions tempérées à tropicales – feuilles généralement opposées – fleurs petites et verdâtres – 850 espèces.
Origine : Japon et Chine, introduit en Europe en 1860.
Hauteur : 2 mètres.

=> À l’automne, le feuillage de cet arbuste prend des teintes rose indien, orange vif, rouge cerise, pourpres, écarlates, grenat foncé selon les variétés.
Les fruits participent aussi à l’explosion de couleurs, capsules rouges ou rose vif à 4 ou 5 lobes qui s’ouvrent en laissant apparaître des arilles orange, enveloppes membraneuses enveloppant les graines.

=> Les fleurs s’épanouissent en mai-juin.
Elles sont essentiellement regroupées en bouquet à l’aisselle des feuilles. Elles sont constituées d’un calice à 4 lobes, de 4 pétales verdâtres, 4 étamines et d’un pistil à 4 loges.

=> Des ailettes de liège courent le long des branches et des rameaux, d’où le nom de l’espèce alatus. Le liège, le suber, est un tissu constitué de cellules mortes remplies d’air et recouvertes de subérine, une substance grasse insoluble et imperméable. Il forme une écorce compacte, épaisse, légère, imperméable et isolante.

=> Toutes les parties du fusain sont toxiques, mais ce sont surtout les graines qui sont particulièrement dangereuses. Le bois carbonisé donne un charbon de bois, le fusain, apprécié des dessinateurs, le bois tourné se transforme en aiguilles et fuseaux, les fruits ont des propriétés tinctoriales. Les graines réduites en poudre étaient employées jadis pour chasser les poux.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de réflexologie plantaire
Mon cahier de tisanes
Bourdonnements et autres maux d’oreilles
D’ici et d’ailleurs, les épices qui guérissent