L’isothérapie en cas de problème suite à un vaccin, anesthésie, médicament...

Rubrique

Si vous avez un problème suite à un vaccin, anesthésie, médicament, etc., il existe une solution simple et peu coûteuse : l’isothérapie. Demandez à votre médecin homéopathe la prescription du produit en cause (antibiotique par exemple) et la dilution isothérapique de ce dernier. Le plus souvent en 9 – 15 – 30 CH à prendre selon les conseils du médecin, à un jour d’intervalle ou plus (5 granulés ou une dose). Répétez l’opération. Si la cause n’est pas médicale, il faudra joindre, en fonction de votre cas, des poils de chat, de la farine, de la pous-sière, un produit chimique... »

Truc transmis par Rodolphe D. du Bas-Rhin

L’idéal, bien sûr, consiste à consulter un médecin homéopathe afin qu’il vous indique les dilutions. Reportez-vous aussi à la rubrique courrier, ou Didier Le Bail explique comment pratiquer ce type de traitement.

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 148

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier pour aller jeûner
Dépression. Le mensonge des antidépresseurs... et les vraies pistes de guérison
Mon cahier de gemmothérapie
Mon cahier de recettes d'anniversaire pour petits poly-allergiques