MAGNÉSIUM

3 Français sur 4 manqueraient de magnésium !

Or, ce minéral indispensable remplit de multiples fonctions dans l’organisme et c’est un excellent anti-stress et anti-fatigue.

Selon l’étude française SUVIMAX, 77 % des femmes et 75 % des hommes sont en dessous de l’apport nutritionnel conseillé en magnésium. trois petites semaines de cure peuvent suffire à vous requinquer, pensez-y aux changements de saison !

Le corps d’un adulte contient environ 25 g de magnésium. 60 % de ce magnésium se trouve dans les os, le reste étant localisé dans les tissus mous. 25 % du magnésium est utilisé par les muscles pour la décontraction musculaire. Le magnésium est impliqué dans de nombreux mécanismes physiologiques. Il agit notamment comme cofacteur de plus de 300 réactions enzymatiques, d’où l’extrême importance de ne pas en manquer.

En manquez-vous ?

De nombreux facteurs augmentent les risques de déficit en magnésium :
> L’alimentation moderne, qui privilégie les aliments raffinés, transformés, dénaturés, au détriment des aliments frais, complets et bio
> Un terrain génétique à risque de spasmophilie (HLA B35) : 18 % de la population française est porteuse du groupe HLA B35, associé à un défaut de rétention cellulaire du magnésium
> Un terrain biologique acidifié et suroxydé
> Le stress chronique
> Des expositions répétées à un niveau de bruit excessif
> L’exercice physique intense, notamment en été
> La grossesse et l’accouchement
> Une malabsorption intestinale
> L’alcoolisme et l’excès de café et de sucre raffiné
> La pilule contraceptive
> Certains traitements médicamenteux
> Les régimes amaigrissants trop stricts (les aliments les plus caloriques sont souvent les plus riches en magnésium)
> Le vieillissement (surtout après 65 ans).

Les signes habituels de déficience en magnésium sont les suivants :
> Fatigue matinale, coups de pompe fréquents, sensation de faiblesse
> Nervosité, irritabilité, anxiété, sensibilité au bruit
> Fourmillements, tressautement des paupières, crampes nocturnes, contractions et douleurs musculaires
> Palpitations, troubles du sommeil, baisse de l’acuité visuelle, sensibilité aux infections.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ma bible de la phytothérapie
Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent
Les compléments alimentaires à l’épreuve de la science
Quelle contraception choisir ?