Maladies de vacances

Nul besoin de partir à l’autre bout de la planète avec votre animal pour qu’il rapporte un mauvais souvenir de vacances. Cela peut arriver même en France et se déclarer dans les jours, les semaines, voire les mois qui suivent votre retour !

IL A « PRIS » LE SOLEIL :
Ce qui doit vous alerter :
une croûte ou une ulcération au niveau de la partie supérieure de son museau (…)
De quoi s’agit-il ? : c’est un authentique coup de soleil.
Tout commence par une rougeur (apparue le jour de la brûlure), mais du fait de la présence des poils à ce niveau, sans doute n’avez-vous rien vu. Si cela se produit une seule fois, ce n’est pas très grave. Mais en cas de récidives à chaque été, votre chien peut finir par développer une tumeur cancéreuse.
Pourquoi est-ce arrivé ? : comme la fourrure est moins dense que sur le reste du corps à cet endroit précis, la peau est particulièrement sensible aux coups de soleil.
Quel est le bon réflexe ? : si vous réagissez au stade initial de la rougeur, donnez-lui Apis mellifica 5 CH et Belladona 5 CH et appliquez une crème au calendula.
Enfin, pour éviter les récidives – et donc un cancer de la peau –, pensez à appliquer, les prochaines fois, une crème solaire à haut indice de protection.

IL S’EST BALADE DANS LA CAMPAGNE ET EN FORÊT :
Ce qui doit vous alerter : il a de la fièvre, des urines foncées et une boiterie.
De quoi s’agit-il ? : il a probablement été mordu par une tique qui lui a transmis les parasites responsables de la piroplasmose.
Pourquoi est-ce arrivé ? :  perchée dans les hautes herbes, la tique attend qu’un animal passe à proximité pour l’agripper et « pomper » son sang. S’il y a des parasites dans sa salive, elle peut alors les lui transmettre et, de toute évidence, c’est ce qui est arrivé à votre chien. Un chat peut en être victime, mais s’il se lèche à cet endroit avec sa langue râpeuse, la tique est souvent dégagée illico presto.
Quel est le bon réflexe ? : une suspicion de piroplasmose est une urgence vétérinaire : si votre chien ne reçoit pas rapidement un traitement antiparasitaire adéquat, il risque d’en mourir.

L’extrait de margosa, c’est une bonne idée ?
Les graines de cet arbre originaire d’Inde ont des propriétés antiparasitaires et répulsives naturelles. Et comme les indésirables ne sévissent pas seulement sur votre lieu de vacances, protéger votre animal également à son retour, c’est une nécessité ! On en trouve sous forme de pulvérisateurs, de pipettes ou de colliers.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de tisanes
Les compléments alimentaires qui guérissent
Les 3 clés de la santé
Le Guide du thé vert