Maladies nosocomiales

Rubrique

Depuis une dizaine d’années, les établissements hospitaliers publics et privés français ont fait de gros efforts pour lutter contre les infections nosocomiales. Si le nombre de cas est pratiquement stable depuis 2001, le degré de gravité, lui, a sensiblement diminué. Ainsi, les statistiques montrent une baisse de 40 % de la prévalence des patients infectés par le redoutable staphylocoque doré. La France se situe dans la bonne moyenne des pays européens avec environ 5 % des personnes infectées (Suisse 7 % et Finlande 9 %). Les infections des sites opératoires sont souvent les plus graves et c’est la raison pour laquelle les autorités sanitaires demandent aux établissements hospitaliers d’y apporter une attention particulière et les obligent désormais à mettre en place les procédures de sécurité de l’OMS. Cette liste de bonnes pratiques, testée en 2008 dans 8 pays (lire BS 113), permet de réduire de 40 % la mortalité post-opératoire.

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 115

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de sorcière pour devenir irrésistible
Mon cahier des points qui guérissent
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Quelle contraception choisir ?