MON CHAT A UN TOC !

Un chat en bonne santé a de nombreux rituels tout au long de sa journée : il y puise une certaine sérénité. Mais en cas de stress, cela peut virer aux troubles obsessionnels compulsifs (TOC).

L’un des rituels les plus importants du chat est le dépôt de phéromones d’apaisement émises par ses petites glandes situées entre la commissure des lèvres et la base des oreilles : pour cela, il se frotte contre vos meubles, les membres de la famille (repérage spatial) ou encore, contre un autre animal (cohésion du groupe). Lorsqu’il repasse à leur niveau, il sent ses propres odeurs, retrouve ses repères et se sent en sécurité.
À l’inverse, leur absence suite à un gros ménage ou à un changement de mobilier, rend le chat anxieux et le déstabilise. Un chat peut aussi développer un trouble obsessionnel compulsif, parce qu’il s’ennuie énormément ou parce qu’un nouveau venu (chat, autre animal, humain) squatte son territoire.

L’astuce Rebelle-Santé

  • Un chat qui s’ennuie au point de devenir boulimique ou de se lécher de façon compulsive, relève de Ignatia 9 CH (3 granules le matin) et Pulsatilla 9 CH (3 granules le soir).
  • En cas de griffade ou de marquage urinaire lié à une remise en cause de son territoire, donnez plutôt Staphysagria 9 CH (3 granules matin et soir).

Retour au sommaire du Hors Série n° 16

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de réflexologie plantaire
Mon cahier de sorcière pour devenir irrésistible
Mon herbier des feuilles d'arbres… des parcs et des jardins
Ordre et désordres